L'expérience ultime : un mois à NY...sans prendre une photo!

Forum général. Avant de poster ici, vérifiez qu'il n'y a pas un forum plus approprié ci-dessous... (Pour toute questions concernant votre prochain voyage à New York, merci de déposer votre message dans le forum "Question avant de partir" ci-dessous)

Modérateurs : photos, patricia, Kerlitos, Didier

fiona
Messages : 32
Enregistré le : 03 mai 2009, 18:20

Message par fiona » 06 mai 2009, 14:41

Mes parents adorent regarder les photos !! Ils se jetteront dessus quand je reviendrais avec :lol:

francouse
Messages : 402
Enregistré le : 14 mai 2007, 22:07

Message par francouse » 06 mai 2009, 16:25

Réponse de normand, p't ête ben qu'oui, mais p't ête ben qu'non :!: :!: :!: :!: :!:

Les souvenirs OK, mais sans le support des photos. :roll: :roll: :roll:

T'es pas obligé(e) de te le faire greffer dans la main non plus et tu peux t'organiser des ballades avec et sans, surtout sur un mois.

Allez, je lance un pari. . . . pour le fun.
Si tu as un budget qui te le permet, suis sûre que tu achèteras un appareil photos où que tu utiliseras ton portable :!: :!: :!:

Tu nous rediras en Août :?: :?: :?: :?: :?:

Excellent séjour à toi :D :D :D
Back in New York from 3 to 6 December 2010. . . . . .Concrete jungle where dreams are made of

SabLoveUSA
Messages : 746
Enregistré le : 15 avr. 2009, 11:14

Message par SabLoveUSA » 06 mai 2009, 16:36

Pour moi on peut tout autant profiter de tout ce qui nous entoure en ayant sur soi un appareil photo
personne ne sera là pour te mettre un flingue sur la tempe pour que tu appuye sur le déclancheur de l'appareil
je pense que tu peux profiter , te ballader et à un moment te dire ça c'est dingue faut vraiment que tout le monde voit ça ou faut vraiment que j'en garde un souvenir
et hop une photo...
on est pas obligé de se promener avec autour du coup et flasher à tout va...
juste ce qui te plait au moment où tu en as envie :wink:
Ouest Américain Août 1997. Ouest Américain Juillet 1998 -
New York City Mai 2009.
Back to the West Coast Juillet 2010 - Montana et Idaho Septembre 2011

Yann59
Messages : 1219
Enregistré le : 30 avr. 2009, 10:58

Message par Yann59 » 08 mai 2009, 13:05

Moi je suis plutôt pour l'appareil: comme Isade, les photos m'aident à me souvenir... Et je serais sûr de ne pas avoir rêvé :!: mon 1er voyage à NY!
Par contre, je suis du même avis que popeye 0684: ce qui m'interesse aussi, c'est saisir les petits détails de la vie quotidienne, une architecture particulière, un personnage qui sort de l'ordinaire, quelque chose qu'on ne voit pas forcément sur les photos plus classiques...
C'est pour ça que mon petit bridge me suivra (presque) partout...
Mais bon, ce n'est pas pour autant que je vais mitrailler: les New-Yorkais ne sont pas des bêtes de foire et franchement, je ne me vois pas photographier une messe par exemple...
Il faut trouver le juste milieu...
Et puis comme apparemment il y a un concours, je pourrais y participer :wink: !

holocomberucker
Messages : 45
Enregistré le : 27 mars 2009, 18:38

Message par holocomberucker » 16 mai 2009, 14:53

Alors ça c'est d'une part fort et d'autre part intelligent.

Fort dans le sens où il faut du cran pour s'en empêcher. Je me suis souvent posé cette question après avoir recensé plus de 3000 photos de NY. Pourquoi je voulais encore absolument les miennes? Bizarre quand même. Besoin de posséder ou témoigner de la réalité de mon voyage ? Et alors j'y étais et je le sais. C'est tout de même difficile à envisager.
Intelligent parce que l'abstraction de sa personne, quand on photographie, est une composante obligatoire et inconsciente du geste même de la prise d'image. Même celui qui se fait prendre en photo ou filmer est d'emblée dans un rôle déterminé et inconscient. Il rejoue sa personne avec ce qu'il connaît de sa propre culture de l'image. Il suffit de regarder des photos de familles, des réunions de bureau, etc.

Il existe cependant des techniques pour avoir des images qui semblent "vrais". C'est, pour ma part, lorsque l'on a l'impression que le photographe n'était pas là qu'une scène de vie ne semble pas rejouée. Comme si on était pas inviter dans la scène mais que l'on pouvait tout de même la voir. Comme si on pouvait espionner ce moment sans se cacher pour autant. C'est pour cela que l'on se sent parfois embarqué d'emblée dans une scène, comme aspiré dans la photo, comme étant sur place et peut être un peu dérangé d'y être (quand on regarde une photo). Alors cela nécessite soit une abstraction totale du photographe, soit une position précise dans la prise de vue, soit de mettre son appareil en mode rafale pour choisir après coup. Pour la position il faut mettre son appareil au niveau du ventre ou du torse sans cadrer. Dans les trois cas, même si les deux derniers supposent moins d'implication pour justement disparaître, le photographe pense et travail pendant qu'une action se déroule. Il l'a vit sans la vivre, il en témoigne en essayant de disparaitre. Et oui, tout ça est assez paradoxale mais pour avoir une photo vivante il faut que le photographe "meurt" un peu. (ouahhhh que c'est beau!)

Pour les grands ensembles architecturaux c'est plus une affaire personnelle. Il existe tellement de clichés déjà que, pour ma part, je me pose surtout des questions psychologiques sur le pourquoi du besoin de photographier. Comme si le fait d'y être aller ne suffisait pas. Je me posais les mêmes questions avec le journal de bord et je pense que c'est un bon compromis pour les souvenirs. De retour de voyage on oublie certains détails d'une journée qui ont pourtant marqués le soir même. Quelques année après, ces souvenirs effacés par le temps sont sauvés par la feuille. Ce n'est pas de l'image et les souvenirs "défilent" plus facilement qu'avec une photo qui fige une scène dans un lieu finit.

Voilà je trouve ton idée excellente mais je doute que je puisse un jour le faire (sauf bien sur si j'ai l'occasion de faire deux voyages).

Ps. Je suis désolé mais j'emploie souvent la forme affirmative pour des choses qui peuvent ne pas être du tout évidentes. Cependant après quelques recherches (cinq ans) en didactique de l'image je me permets ces ellipses simplistes. Du coup le "on", "les gens", etc. ne fonctionne pas pour tout le monde surtout dans des mécanismes un peu inconscient. "On" peu ne pas se reconnaître du tout.

lericain54130
Messages : 2056
Enregistré le : 03 mars 2007, 04:54

Message par lericain54130 » 16 mai 2009, 16:06

wouaaaahhhhh ca serra 2 dolipranes pour moi merciiiiiiii
ok je :arrow: :wink:

LesParisiens
Messages : 153
Enregistré le : 16 déc. 2007, 02:09

Message par LesParisiens » 16 mai 2009, 17:55

L'idée est très intéressante dans le principe, mais personnellement je n'y adhère pas. Pourquoi ?
Tout simplement, parce qu'il faut réussir à se fixer des limites.
Pour ma part, je prend beaucoup de photos, mais certains pourront confirmer en ayant vu mes clichés, que je prend principalement ces moments de vies, ces détails, que certains ne voient pas forcément (avec ou sans appareil).
Et prendre des photos ne m'empêche absolument de vivre ou de voir des choses de la vie de tous les jours, des détails justement.

Evidemment, je suis d'accord avec toi concernant le fait de vivre les voyages à travers son appareil, mais pour ma part, je pense savoir faire le juste milieu. Je ne suis pas collé à mon appareil sans cesse.

En tout cas, choix audacieux.
Et j'ai surtout envi de dire, bon courage. Parce que perso, quand je regarde autour de moi, et que je vois un beau plan, une situation qui me plait, j'ai envi d'immortaliser ça. C'est l'intérêt de la photo. Donc, pas pour moi ! :lol:
It's gonna be Legen... Wait for ... Daryyyy !!!

moelleux
Messages : 64
Enregistré le : 16 févr. 2008, 13:20

Message par moelleux » 17 mai 2009, 09:10

personnellement je comprends pas ta démarche, moi je suis revenu de New York avec 1000 souvenirs dans ma tête + 1000 souvenirs en photo... c'est pas incompatible, et puis tu risque de le regretter si tu prends pas de photos.

milkaontheroad
Messages : 26
Enregistré le : 17 mai 2009, 08:51

Message par milkaontheroad » 17 mai 2009, 10:27

Impossible pour ma part,

Autant je ne fais quasiment aucune photo quand je suis en France, de ma famille .... Autant en voyage j'adore ça.

Je ne fixe pas les paysages, moi ce que j'aime faire c'est de la photo noir et blanc, des instants de vies:
- La foule dans la rue, les personnes qui se battent un taxi, les joueurs de basket dans la rue, les embouteillages sur un pont ...

Mon ami, lui prend plus les paysages, les monuments, ....

Avec mon apn je n'étais pas du tout motivée pour les photos mais maintenant que j'ai un reflex ça n'a plus rien à voir :)

Ce qui ne m'empêche pas de passer des heures entières sans appareils photos.

Répondre


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités