Nath & Silviu en mai

Vous revenez de New-York ou vous y êtes allé récemment ? Faites nous partager votre expérience. Racontez-nous tout !!!

Modérateurs : Phanloga, patricia, photos, Didier, photo

clapton
Messages : 3015
Enregistré le : 16 sept. 2005, 19:29
Localisation : Ici

Message par clapton » 14 juin 2006, 11:01

Oui tu as raison Guy mais je suis d'une incorrigible impatience :roll: :roll:
Sylviu, je ne vois pas tes photos :cry: :cry: :cry: Peux tu les faire passer comme la journée du mardi??
Je me doute bien que vous etes vaccinés contre les Starbucks... je me dis que ça vient peut etre du lieu car pour avoir avalé des caramel macchiatto autant à Paris qu'aux quatre coins de Manhattan, je n'ai jamais eu le moindre soucis :roll: :wink:

Avatar du membre
silviu
Mr Enigme 1er trimestre
Messages : 692
Enregistré le : 21 janv. 2005, 09:58
Localisation : Saarbrücken (Allemagne)

Message par silviu » 14 juin 2006, 14:05

J'ai ajouté un lien dans mon post, c'est comme la fois précédente, il faut aller sur la nouvelle page, cliquer sur FREE, puis attendre le compte à rebours...

Silviu

clapton
Messages : 3015
Enregistré le : 16 sept. 2005, 19:29
Localisation : Ici

Message par clapton » 14 juin 2006, 16:05

MERCI MERCI MERCI Sylviu !!!! je viens de regarder tes photos :D J'adore toujours autant me promener avec vous en plus qu'est ce que vous etes mignons tous les deux !!! :D :D :D :D
Dis donc les mecs de chez Katz's ont sans doute l'habitude d'etre photographiés, wahou quelle allure ils ont !!! Quant à l'annecdote des restrooms elle est à mourir de rire :lol: :lol:
Vous êtes quand meme super courageux d'avoir pris tant de photos à Ground Zero vu votre état physique mes pauvres :cry: :cry:
Dis, juste une tite chose, il a une drôle de tete votre caramel machin, moi quand j'en commande un il n'est pas servi dans un gobelet transparent et ya pas autant de crème ( que se soit à Manhattan ou à Paris). Bon ce soir je fais mon enquète car je vais rejoindre Doty au starbuck :wink:

Avatar du membre
silviu
Mr Enigme 1er trimestre
Messages : 692
Enregistré le : 21 janv. 2005, 09:58
Localisation : Saarbrücken (Allemagne)

Message par silviu » 14 juin 2006, 23:45

Jeudi 4 mai

(LES PHOTOS DE LA JOURNEE)

Lien secondaire si le premier ne marche pas

Après nos mésaventures gastriques de la veille, on décide de reprendre la visite là où on en était, mais en prenant notre temps cette fois. On prend donc le metro jusqu'à City Hall Park, où on peut admirer de nouveau la fontaine. A côté, une dalle dans le sol reprend tout l'historique du site depuis les débuts de la ville. C'est intéressant de voir les différentes évolutions qui ont mené à la situation actuelle.

Dans le parc, on remarque quelque chose qui se répétera au cours de la journée : des ouvriers occupés à installer les massifs de fleurs distribuent aux passants leurs fleurs en trop, et les new-yorkais font bien sagement la queue pour avoir leur part. Renseignement pris, c'est une pratique assez courante.

On se dirige vers le World Financial Center, avec au passage un regard pour Ground Zero. On peut déjà voir dans le sol le marquage délimitant les empreintes des deux tours, qui servira à la construction du mémorial. Il n'y a en revanche aucun mouvement sur le site, aucun travail n'est en cours. Si le WFC center voisin (et ne particulier la verrière) ont été réparés
en quelques mois, le site du WTC est toujours presque tel quel après lusieurs années. Le retard s'explique par les nombreuses disputes qui entourent la reconstruction, entre les architectes, l'autorité du port, le propriétaire, les promoteurs immobiliers et les familles de victimes. Il semblerait qu'un consensus a été trouvé sur le design final des tours
à construire. Il serait temps maintenant que les travaux commencent.

Le WFC abrite d'ailleurs une exposition expliquant le design final, avec une maquette de la tour principale. Le design est assez sympa, vivement !

La verrière du WFC est toujours assez calme, avec seulement quelques employés de bureau qui se rendent au travail ou dans le centre commercial attenant. On traverse l'ensemble et on débouche sur le parc qui borde le Hudson. Le Hudson est vraiment très large à cet endroit. On réalise bien qu'il s'agit d'un fleuve : les grands buildings du New Jersey (la plupart ont poussé depuis mon séjour en 2002 !) paraissent minuscules.

La promenade de Battery Park City est magnifique, surtout par beau temps. C'est vraiment un plaisir de flâner le long du fleuve, en admirant la Staute de la Liberté au loin, ou plus simplement les vedettes rapides de la police et habitants qui prennent le soleil. Les pelouses sont prises d'assaut par des jeunes jouant au ballon, au freesbee, faisant de l'exercice ou prenant un bain de soleil tout simplement. La promenade nous amène près de Battery Park, d'où on a une magnifique vue sur les buildings du lower Manhattan, en particulier le 17 state street que beaucoup aiment. On repasse également près de Castle Clinton, où on viendra chercher nos billets pour la Statue le lendemain (si on avait su...).

Il est temps de manger, et on trouve un deli sur Bowling Green, où on peut acheter divers plats au poids. Excellent choix, sans doute bien meilleur que le Subway de la porte à côté, où il y a pourtant beaucoup plus de monde qui se presse au comptoir. Le pouvoir du marketing :roll: En mangeant sur Bowling Green, on admire US Customs House, un des plus exemples d'architecture Beaux Arts de NY. Aujourd'hui c'est un musée dédié aux Indiens d'Amérique. C'est dommage, la vue est gâche par des travaux.

Toujours sur Bowling Green on trouve le bâtiment de la Cunard, une des plus célèbres sociétés de paquebots transatlantiques entre les guerres. Malheureusement, on ne peut visiter l'intérieur, avec ses plafonds spectaculaires. Par contre, le fameux taureau de Wall Street est bien visible, tellement en fait qu'il est envahi de touristes japonais hystériques qui tiennent tous à se faire photographier en train de le chevaucher. On se rabat (si j'ose dire) sur l'arrière de l'animal, nettement moins fréquenté. On apprendra plus tard que l'idée du taureau est venue à un artiste New-Yorkais après le krach de 1987. Deux ans après, il installait la statue illégalement devant le bâtiment de la Bourse. La mairie a voulu l'enlever, mais devant les protestations des habitants un emplacement a été aménagé sur Bowling Green. Une autre légende (mineure :)) de NY naissait...

On passe dans Trinity Church, que les fans de Benjamin Gates (le film) doivent bien connaître. Le cimetière est en havre de paix au milieu du brouhaha de Wall Street avoisinante. On admire au passage les tombes dont certaines remontent au début du XVIIe siècle, y compris celle de Hamilton. En regardant les tombes, je me fais interpeller par un homme d'âge moyen, habillé en costume de businessman (complet et chemise de prix, cravate en soie, ordinateur portable et téléphone avec oreillette). Il
me demande si je veux être pris en photo, et comme je lui dis que ça ira, il insiste. Je commence à me poser des questions sur ses intentions quand il me dit "Don't you recognize me? I'm Gaston, I took your picture yesterday!". Effectivement, aussi incroyable que ça paraisse, c'est la même personne qu'on a rencontré la veille à plusieurs kilomètres de là, et il nous a reconnus ! Il en rigole, évidemment, et on engage la conversation.

Cette fois on se présente correctement, et il nous explique qu'il travaille sur Wall Street (je verrai sur sa carte qu'il est vice-président d'une société financère de 300 personnes), qu'il sort juste d'une réunion, et qu'il s'est retiré dans son jardin secret, au calme de Trinity Church. Il est en train d'hésiter : revenir au bureau ou rentrer à la maison ? Dans tous les cas, il appelle les amis avec qui il était la veille pour leur raconter notre rencontre, et il leur dit dans un grand éclat de rire "Effectivement, ça n'arrive qu'à moi ce genre de choses !". Gaston nous explique ensuite qu'il vient de lire une biographie de Hamilton, qui est enterré juste à côté, et que c'est lui qui a lancé le système bancaire de NY, et qui a obtenu que NY soit la capitale financière des USA au moment où la capitale politique était transférée à Washington.

On se quitte sur la promesse qu'on lui enverra les photos, "sinon mes amis ne me croiront jamais" :) Une rencontre à la fois drôle et intéressante.

On continue notre chemin vers la bourse, et en nous retournant on voit Trinity Church encaissée entre les bâtiments de Wall Street. A l'époque de la construction, l'église était le plus haut point de la ville. Les choses ont un peu changé depuis...

La bourse elle-même affiche toujours fièrement un grand drapeau, et d'innombrables petits. Le coin grouille d'employés de bureau, costume-cravate ou tailleur obligatoire. C'est bientôt l'heure de sortie des bureaux et ça se sent. Juste en face de la bourse, on trouve le Federal Hall, avec la statue de Washington (premier président des USA) à l'endroit où il a prêté serment. Sur ses marches, touristes et travailleurs se reposent. C'est l'occasion d'une photo assez rigolote (cf. présentation :)). Un peu plus loin, au numéro 60, le JP Morgan Building a un atrium à la déco assez particulière.

L'arrêt suivant est prévu au célèbre Pier 17. On en profite pour savourer la vue sur le Brooklyn Bridge en partageant une portion de frites. On voit au loin les touristes qui entreprennent la traversée à pied, et on décide d'en faire autant. Problème : pour monter sur le pont, il faut quasiment revenir au City Hall. En passant, on admire une énorme fresque représentant le pont lui-même, tel qu'il serait vu entre deux maisons imaginaires.

On arrive enfin sur le pont, et on commence la traversée. Au pied de chaque pilier, des plaques retracent la construction du pont, le plus long suspendu du monde à sa construction. L'histoire est très intéressante et émouvante, on imagine assez facilement le travail que ça a du représenter avec les moyens de l'époque. En continuant, on arrive de l'autre côté de l'East River, et c'est là qu'on a du se tromper : nous avons suivi le prolongement du pont, au lieu de descendre vers la gauche. (Est-ce que quelqu'un a pris le chemin plus court ? Existe-t-il seulement ?). Au lieu de ça, on a du suivre le pont sur des centaines de mètres, avant de pouvoir enfin tourner vers la rive. On en profite donc pour longer East River en direction du pont. Le soleil qui se couche est très beau, mais les photos sont du coup à contre-jour. On passe en-dessous du pont, et on passe à côté d'un restaurant où un mariage est en préparation : les limousines se succèdent et déversent des personnes de type asiatique habillées très chic. Les arbres sont décorés avec des petites lumières, c'est féerique.

En revanche les pieds de Nathalie commencent à la faire souffrir de plus en plus - pas étonnant vu le trajet de la journée. Elle s'assoit donc quelques instants pendant que je cours comme un chien fou et à prendre des photos :)

Après quelques dizaines de minutes, on décide de prendre un taxi pour aller chez Lombardi's, près de Chinatown, où on a encore des bons (merci le Forum :)). On arrête donc le premier taxi qui passe, conduit par un chinois. Je lui donne l'adresse, en me disant qu'un chinois doit bien connaître Chinatown :) On se laisse conduire en sentant nos pieds revivre.

Le chauffeur arrive dans le quartier, et on commence à tourner dans Little Italy et Chinatown. Quand on repasse au mêmes endroits pour la 3e fois, on sort la carte et on se pose des questions. De toute évidence soit le chauffeur est perdu, soit il veut nous promener pour nous pigeonner. En nous voyant avec la carte à la main, il nous dit que le trafic est dense, qu'il doit faire des détours... Il continue ainsi pendant 5 petites minutes, et finit par nous déposer en plein milieu de nulle part, à au moins trois blocks de notre destination. Je paie sans rien dire, et comme je ne laisse pas de pourboire il m'interpelle. Inutile de dire que je ne lui réponds même pas...

On trouve le Lombardi's après deux minutes de marche. A l'entrée, on nous dit qu'une table va se libérer dans un quart d'heure. On en profite pour faire le tour du quartier de nuit. Sur le trottoir d'en face, une bande de joyeux drilles joue de la musique pour les passants. Une petite foule s'est rassemblée autour d'eux, et les billets d'un dollar pleuvent. Les gens chantent, certains dansent sur le trottoir... Il y a même une voiture qui d'arrête à notre niveau, le chauffeur descend posément sans s'inquieter du bouchon qu'il provoque et dépose un billet dans le chapeau avant de repartir... L'ambiane est bon enfant.

Le temps de tourner autour du pâté de maisons, c'est l'heure du repas. On entre donc dans le restaurant. L'ambiance est plus proche d'une pizzeria européenne, mais les parts sont monstrueuses. On prend une petite pizza à deux. C'est probablement une des meilleurs que j'aie jamais mangé ! La pâte est fine, la garniture est goûteuse et abondante... Je salive rien qu'en y repensant :)

Bien repus, on prend un metro pour l'hôtel. On arrive près de la fin du voyage, encore une journée planifiée puis c'est le retour samedi.

clapton
Messages : 3015
Enregistré le : 16 sept. 2005, 19:29
Localisation : Ici

Message par clapton » 15 juin 2006, 01:15

Marrant la miss dans la main de la miss :lol: :lol: Quel temps magnifique pour se balader petits veinards! et revoila Gastounet !!

p.s.: Sylviu , ton T-shirt est terrible !!

Avatar du membre
guy66
Messages : 650
Enregistré le : 24 janv. 2006, 20:43
Localisation : Perpignan

Message par guy66 » 15 juin 2006, 14:53

Encore une belle journée, plutôt calme: le WFC, la promenade de Battery Park, le Brooklyn Bridge et la Brooklyn Heights Promenade sont des endroits très agréables et bien reposants, qui permettent d'échapper à la foule des piétons (sauf peut-être la traversée du pont) et au vacarme de la circulation. Idéal pour récupérer après une journée difficile, même si le kilométrage parcouru à pied est assez important.
Franchement, j'aime de plus en plus cette série, avec des acteurs charmants 8), des guest-stars surprenants (Hi Gaston :wink:), et des cadrages époustouflants :P.
Chasin' the trane Guy

"Quant à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter, mais y font rien qu'à mugir dans nos campagnes."

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21118
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 15 juin 2006, 20:38

Ah Silviu super vos promenades
lire tout cela pile le jour où je rentre de New York, cela me donne envie de reprendre l'avion demain.
Là j'ai lu mercredi il me reste jeudi ce sera pour demain
Les photos aussi ce sera pur demain

Mais quel plaisir de lire sur William.
C'est lui qui nous a servi quand nous sommes retournés.
Il est tout à fait comme tu le décris. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
J'en ris encore :wink: :wink:

Merci de nous raconter vos journées c'est super à lire
:D :D :D

Avatar du membre
silviu
Mr Enigme 1er trimestre
Messages : 692
Enregistré le : 21 janv. 2005, 09:58
Localisation : Saarbrücken (Allemagne)

Message par silviu » 15 juin 2006, 22:12

Merci pour vos commentaires :)

clapton, je me suis limité à l'achat de deux T-shirts en tout pendant le voyage, en pensant qu'il ne fallait pas que ça tourne à la névrose. Maintenant, je regrette que je ne me sois pas lâché :roll:

Guy, les acteurs sont enchantés :oops: , si tu veux tu peux avoir une photo dédicacée :lol: :lol:

Patricia, c'est marrant, en lisant tes récits j'avais aussi envie de courir à l'aéroport et de prendre le premier avion pour NYC :lol: Vous avez vu Kenny chez Katz's ? Il sont vraiment trop forts, William et lui :)

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21118
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 16 juin 2006, 08:53

silviu a écrit :Patricia, c'est marrant, en lisant tes récits j'avais aussi envie de courir à l'aéroport et de prendre le premier avion pour NYC :lol: Vous avez vu Kenny chez Katz's ? Il sont vraiment trop forts, William et lui :)
Oui oui bien entendu qu'on a vu Kenny. En fait on l'a vu le samedi et quand nous sommes retournés le lundi (je crois) on a vu william qui est un vrai spectacle en soi lui :lol: :lol: :lol: D'ailleurs j'allais te faire un mp une fois rentrée pour te dire qu'il te remettait son bonjour (kenny) et merci pour la photo :wink: :D :D Des sacrés numéros ces deux là!
Le spectacle de New York c'est c'est Katz's qu'on le trouve :lol: :lol: :lol:

Avatar du membre
Antho
Messages : 673
Enregistré le : 01 févr. 2006, 16:30
Localisation : Angers

Message par Antho » 16 juin 2006, 13:43

Toujours aussi intérêssant tes power point Silviu !! T'en as encore d'autres en cours de préparation ??

J'aime bien l'anecdote avec Gaston !! :wink:
I'll be back... soon...

Avatar du membre
silviu
Mr Enigme 1er trimestre
Messages : 692
Enregistré le : 21 janv. 2005, 09:58
Localisation : Saarbrücken (Allemagne)

Message par silviu » 16 juin 2006, 16:40

Merci antho, il faut surtout rendre crédit à Nathalie qui s'est occupée des Powerpoint (choix des photos, mise en page, commentaires, animations...)

Il reste l'équivalent de 2 jours à publier, ils sont prêts, il ne manque que les commentaires.
Modifié en dernier par silviu le 16 juin 2006, 16:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Antho
Messages : 673
Enregistré le : 01 févr. 2006, 16:30
Localisation : Angers

Message par Antho » 16 juin 2006, 16:41

Et bien merci Nathalie alors, dire que tout le monde te félicite... non mais... :!: :wink:
I'll be back... soon...

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21118
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 16 juin 2006, 23:13

Hé ben l'histoire de Gaston est incroyable. :lol: :lol: :lol: :lol:
Je prends grand plaisir à lire vos ballades.
Dire qu'il y a trois jours à peine nous étions dans le même quartier
:wink: :D un vrai film passe devant mes yeux
Merci Silviu de nous faire partager tout cela :D

Avatar du membre
silviu
Mr Enigme 1er trimestre
Messages : 692
Enregistré le : 21 janv. 2005, 09:58
Localisation : Saarbrücken (Allemagne)

Message par silviu » 17 juin 2006, 00:24

Vendredi 5 mai

(LES PHOTOS DE LA JOURNEE)

Lien secondaire, si le premier ne marche pas.

C'est l'avant-dernier jour. Le programme prévoit Liberty Island, Ellis Island et tour en hélico (réservé pour 14h).

Les billets pour la visite guidée de la Statue ont été réservé à l'avance, il faut simplement les récupérer dans Castle Clinton avant le départ. Comme il paraît qu'il faut y être tôt, on se lève très tôt (toujours aussi facile pour les décalés que nous sommes) et prenons le métro jusqu'à Battery Park. On y arrive vers 8h, et là, première (mauvaise) surprise : il y a déjà la queue devant Castle Clinton, dont les portes sont fermées, et la file fait le tour du bâtiment jusque derrière... On prend donc place dans la file. Après quelques dizaines de minutes, la file se met à avancer, et on arrive assez rapidement dans le château. Là, il y a plusieurs guichets, dont un (à droite) pour ceux qui ont réservé à l'avance. On y fait de nouveau la queue (!), et là ça va un peu moins vite. On finit par avoir nos tickets, et on court vers l'autre queue (!) où on attend pour embarquer. Là, il y a déjà des dizaines de mètres de file, et pendant qu'on attend elle prend des proportions démesurées... A un certain moment elle va du bord de l'eau, sur plusieurs aller-retours d'une trentaine de mètres, puis jusqu'à Castle Clinton, elle s'enroule autour et disparaît de notre vue. Au moins deux heures, je pense, pour ceux qui y sont.

On avance lentement et péniblement. On arrive enfin à la tente de contrôle, où on nous passe dans un détecteur à métaux, et nos sacs sont passés aux rayons X. Enfin, nous allons faire la queue (!) pour embarquer. A presque dix heures, on met enfin le cap sur Liberty Island. On débarque, et en regardant la montre on se dit qu'on n'aura jamais le temps de tout voir (Liberty+Ellis). On décide de courir directement vers la tente où on fait la queue (!) pour la visite guidée. Là, on apprend que les tours se font toutes les 30 minutes environ, et qu'il faut attendre. On ne veut pas perdre notre place, alors on patiente gentiment. Quand on nous laisse entrer, on réalise qu'il faut de nouveau faire la queue (!) pour un deuxième contrôle de sécurité. Une heure (ou presque) plus tard, après être passé de nouveau dans un détecteur à métaux, et aussi dans une machine qui nous aspire littéralement (pour voir si nous avons des traces d'explosifs sur nous), on peut enfin aller attendre (!) le début du tour guidé... Lorsque le Park Ranger arrive enfin, on lui explique qu'on est très en retard et on laisse tomber le tour guidé, on part en avance du groupe.

C'est d'autant plus frustrant que la visite est très intéressante, le musée est vraiment bien fait et on a envie de tout lire, tout regarder, tout apprendre. Malheureusement on est pressés par le temps, on fait tout au pas de course, et on arrive assez rapidement dans le socle de la Statue. On peut regarder son intérieur par un plafond transparent, et c'est très impressionnant de voir toute la structure qui la maintient. On peut également sortir sur le pourtour du socle, pour avoir une belle vue de la skyline de Lower Manhattan.

On court de nouveau vers la sortie cette fois, et on va jusqu'à l'embarcadère pour attendre le bateau suivant, qui arrive environ une demi heure plus tard. Il est vraiment tard à présent, et sachant qu'on a réservé pour 14h le tour en hélicoptère, on hésite très longuement avant de décider, la mort dans l'âme, qu'on ne pourra pas se permettre le luxe de descendre du bateau pour voir Ellis Island. C'est vraiment rageant, je voulais revoir l'île et le musée, et Nathalie ne l'a jamais vu. En plus, il y a là un des plus beaux points de vue sur les buildings de Battery Park, une occasion pour faire de belles photos... On est donc terriblement déçus pendant qu'on attend sur le bateau qui a accosté sur Ellis Island. On comprend bien ce qu'éprouvaient les immigrés qui avaient traversé tout l'océan avant de se faire refouler et renvoyer en Europe...

Après quelques minutes, le bateau repart, cette fois vers Battery Park. On en descend très déçus. Dire qu'on avait pensé prévoir large en arrivant pour 8h...

On va directement à l'héliport, situé au Pier 6. On y est un quart d'heure avant l'heure du rendez-vous, comme demandé. Là en revanche, on nous dit que le vol a un peu de retard. Après avoir sacrifié Ellis Island parce qu'on voulait être à l'heure, c'est le comble. Le pire est que tous les quarts d'heure, on nous annonce un quart d'heure de plus. Epuisés par la succession d'attentes et de coups de bourre de la matinée, on s'endort plus ou moins dans la salle d'attente.

Enfin, vers 14h45, on nous prépare pour le vol : vérification des papiers, dépôt de toutes les affaires sauf un appareil photo, et surtout briefing de sécurité. Je repense à l'hélico tombé il y a peu dans le Hudson (aucune victime heureusement - on en avait parlé dans le Forum il me semble), j'écoute attentivement. Nos co-passagers sont un russe qui parle anglais avec un accent rrrrocailleux et son fils de 8 ans environ. Je me demande l'espace d'un instant quel genre de Russe peut se permettre un tour en hélico à Manhattan...

Vers 15h enfin, on monte dans l'hélico. C'est vraiment excellent, on peut enfin apprécier depuis le haut tous les quartiers où nous avons usé nos chaussures pendant la semaine qui vient de passer. On s'amuse à reconnaître les ponts, les bâtiments, les endroits et les quartiers qu'on a vus. Je suis assis à côté du pilote (le meilleur emplacement), Nathalie est derrière lui, le Russe est derrière moi et son gamin est au milieu à l'arrière. Le Russe n'arrête pas de prendre des photos, à plusieurs reprises il baisse même la vitre pour passer l'appareil à l'extérieur, et on entend dans son micro le vent qui souffle en faisant un boucan d'enfer (c'est Nathalie qui m'a dit après le vol ce qui se passait derrière moi, et d'où provenait le bruit). Le gamin, lui, a passé l'ensemble du vol à regarder les images de la notice de sécurité de l'hélico. Comme son père le poussait régulièrement à regarder par la fenêtre, il faisait semblant de s'y intéresser et de prendre une photo (avec son appareil factice...) puis se replongeait dans sa lecture. Il avait en fait l'air très blasé, il s'ennuyait en fait.

Il y en a un devant qui ne s'ennuyait pas par contre :) J'ai pris pas mal de photos (j'en ai perdu une dizaine à cause d'un petit incident technique, mais il y en a tellement qu'on ne le remarque presque pas :)), j'ai profité à fond de la vue... La place à côté du pilote a même une petite "fenêtre" sous les pieds, c'est sympa de voir aux carrefours les voitures et les taxis Lego :)

Le tour part du Pier 6 vers Governors Island, puis tourne vers le nord au-dessus de East River, dépasse les Nations Unies et tourne à l'ouest au-dessus de Upper East Side, traverse complètement Central Park, Upper West Side et le Hudson, et longe Manhattan du côté ouest au-dessus du New Jersey (où il y a peu à voir, comparé à Manhattan on dirait un pays désert de marécages et forêts...). On fait encore un tour autour de la Statue de la Liberté et on se dirige déjà vers l'héliport. En tout, on a l'impression qu'il dure bien plus que les 15-17 minutes officielles.

On sort de l'hélico très contents. Je pense qu'il faut le faire au moins une fois, évidemment dans la mesure du possible, parce que c'est vrai que pour le prix (pour deux personnes) on peut avoir une nuit ou deux supplémentaires à NY... Une question de choix !

A la boutique de l'héliport j'ai pris un DVD qui présente NY, il est sympa mais un peu court (40 minutes pour $20).

Après le bateau et l'hélico, et la succession d'attentes et de coups de speed, la suite de programme est un peu plus calme : on décide de visiter "correctement" Bryant Park. Il y a de très nombreuses statues, plaques et monuments à y voir, y compris la sphère qui était au milieu de la plaza du World Trade Center et qui a été retrouvée sous les gravats. On essaie d'imaginer en la regardant l'enfer que ça a du être. Toujours dans Battery Park, il y a l'aigle des garde-côtes, avec les plaques en béton du East Coast Memorial qui portent les noms de soldats morts dans l'océan.

Battery Park est très agréable, mais il est littéralement infesté de vendeurs à la sauvette, dont certains sont très insistants, quasiment agressifs. Ils se plantent sur le chemin des touristes ou viennent les aborder et les suivent sur plusieurs mètres. Giuliani, reviens !

En se promènant pour finir la journée, on aperçoit entre autres les fameux ferries orange vif de Staten Island, qui viennent accoster au terminal voisin. Ce sera là dernière image de la journée, et c'est fatigués qu'on repart vers le metro de Battery Park.

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21118
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 17 juin 2006, 07:27

Captivant comme toujours.
Par contre les files :cry: :cry: je comprends que vous deviez être frustrés d'arriver si tôt et de ne pouvoir effectuer la visite comme vous le pensiez. :? :?
Ce sera pour une prochaine fois (je l'espère pour vous).

Par contre la réflexion sur la durée du tour hélico, j'ai exactement la même. On perd toute notion temps, c'est tellement captivant que l'on pense franchement que le tour dure plus longtemps que 15/17 minutes.

Belle journée malgré le démarrage un peu énervant :wink: :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités