Nath & Silviu en mai

Vous revenez de New-York ou vous y êtes allé récemment ? Faites nous partager votre expérience. Racontez-nous tout !!!

Modérateurs : Phanloga, patricia, photos, Didier, photo

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21259
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 29 mai 2006, 23:56

Captivante lecture Silviu.
Quel plaisir de suivre tes descriptions.
Le kitch absolu de trump je le vois devant les yeux, et parfaite description de la sixième avenue à cette hauteur là est exactement ce que je ressens lorsque je m'y promène
J'adore ce tronçon :wink:

Super votre journée.
J'ai hâte de monter au top of the rock.
Soon ... :wink:

Avatar du membre
silviu
Mr Enigme 1er trimestre
Messages : 692
Enregistré le : 21 janv. 2005, 09:58
Localisation : Saarbrücken (Allemagne)

Message par silviu » 30 mai 2006, 23:08

Salut à tous,

il y a au moins deux personnes qui n'ont pas réussi à ouvrir la présentation il semblerait, alors que j'arrive depuis plusieurs ordinateurs et guy66 y arrive aussi...

Est-ce que vous pourriez me faire un MP pour me dire juste si ça marche ou pas ? Ca m'intrigue ce truc !!

Merci

Silviu

clapton
Messages : 3015
Enregistré le : 16 sept. 2005, 19:29
Localisation : Ici

Message par clapton » 31 mai 2006, 10:43

je rejoins Guy, ton copain le robot est super mignon!!!! Quelle balade vous nous offrez tous les deux!
Vous suivre est un plaisir sans fin et alors le choix du top of the rock à la tombée de la nuit c'est exceptionnel, vos photos sont de toutes beautés! Comme j'ai hâte d'y retourner!!!!!
Merci a petite Nathalie et Sylviu !!!!!

alex
Messages : 3350
Enregistré le : 11 sept. 2005, 18:53
Localisation : .¤*Sud*¤.

Message par alex » 31 mai 2006, 11:32

Silviu ça y est! :P :P
j'ai pu enfin voir les photos!!!
Superbes vraiment!! Ainsi que le récit :wink:

Avatar du membre
silviu
Mr Enigme 1er trimestre
Messages : 692
Enregistré le : 21 janv. 2005, 09:58
Localisation : Saarbrücken (Allemagne)

Message par silviu » 04 juin 2006, 13:27

Mardi 2 mai

(PHOTOS DE LA JOURNEE)

On commence par le classique petit déjeuner de l'hôtel. Comparé à hier, le moral n'est plus aussi extraordinaire, il fait un tout petit peu plus gris et surtout la fatigue du voyage commence à nous gagner. Le classique coup de pompe de la mi-semaine à NYC :) En plus Nathalie a une cheville qui lui fait mal.

Le programme est un peu plus léger : Nations Unies, remontée jusqu'à Grand Central Station, puis la Public Library et Bryant Park. Après quoi, quartier libre, parce qu'on ne sait pas trop ce qu'il nous restera comme temps.

On prend donc un taxi devant l'hôtel (je ne me lasserai jamais d'arrêter une voiture d'un simple geste :lol: ) qui nous dépose près des Nations Unies. On admire en passant un des tout nouveaux buildings du coin, le Trump World Tower. Devant lui, une sculpture moderne où Nathalie (toujours à la recherche du sac à main ultime) ne peut pas s'empêcher de remarquer la malette en bronze (solide, élégante, sobre et grosse contenance - dommage qu'elle soit remplie de bronze).

On passe dans les sempiternels portiques de sécurité, et nous voilà dans le hall d'un des plus célèbres bâtiments du monde. Il y a pas mal de touristes, surtout des groupes scolaires américains. Je me demande en passant la perception qu'ils ont de l'ONU, mais je n'ai pas le temps de m'entretenir parce que notre groupe commence son tour. Notre guide est une jeune chinoise très sympathique, qui me dira à la fin que c'était seulement sa deuxième journée aux Nations Unies (avant elle était interprète en français pour des ministres chinois, et aux UN elle fait le guide en anglais... Chapeau pour la maîtrise des langues, surtout qu'elle doit avoir mon âge).

Le tour est ce qu'il y a de plus classique, avec la salle des Conseils de Sécurité, Economique et Social, de Tutelle, et l'Assemblée Générale.

L'Assemblée Générale est la plus démocratique, chaque pays dispose d'une voix. Du coup, elle ne fait que des propositions, et c'est le Conseil de Sécurité, où certains pays disposent d'un droit de veto permanent (Chine, Russie, USA, France, Grande Bretagne) qui décide en fin de compte. Bel exemple de démocratie.

Le conseil de tutelle a supervisé tous les mouvements qui ont abouti à l'indépendance des pays colonisés. On a tous quelques exemples en tête, mais on ne réalise l'importance de tout ça que quand on sait que les UN ont été fondées après la guerre par 45 pays, et qu'aujourd'hui il y a 191 membres... La grosse majorité des nouveaux membres sont apparus après une indépendance. Autrement dit en moyenne chaque pays en 1945 avait sous sa dépendance 3 autres.

La visite insiste aussi sur les rôles de gardien de la paix et de désarmement de l'ONU. On réalise aussi tout le travail qu'il reste à faire quand on voit qu'une mine anti-personnel coûte entre 1 et 3 dollars à produire et à placer, et jusqu'à 1000 dollars à déminer (le déminage d'un champ d'un kilomètre carré coûte de 1 à 2 millions de dollars). Ce que le guide ne dit pas, c'est que les Etats Unis sont l'un des rares pays occidentaux à ne pas avoir signé l'interdiction des mines antipersonnel, et que la Chine, la Russie continuent à en produire et à en utiliser...

Bref, le moral sur le sort du monde est assez bas quand nous sortons. Heureusement, il commence à faire plus beau, et un écureuil vient pratiquement nous manger dans la main.

On pars vers l'ouest, en direction du centre. Au passage on entre dans le bâtiments de la Ford Foundation, dont les objectifs sont assez proches de ceux des Nations Unies. La gardien semble un peu surpris de voir des touristes, mais il nous laisse nous promener dans le jardin tropical de l'atrium. Un endroit assez méconnu mais qui mérite 5 minutes à la sortie des UN.

Enfin, on voit devant nous se dresser le Chrysler Building. La forme est vraiment unique, et depuis la base on a l'impression d'être au pied d'une fusée. Après son nettoyage récent, il brille vraiment de tous ses chromes. Le hall est également remarquable par sa décoration, avec des fresques murales donnant une vision de la société de l'époque.

A deux blocks de là, on arrive enfin devant Grand Central Station. C'est probablement un des plus spectaculaires bâtiments publics de Manhattan - quand on pense qu'il a failli être démoli dans les années 60... Aujourd'hui en tout cas il est magnifiquement rénové, tout a l'air flambant neuf. Au sous-sol, le Dining Concourse nous offre une multitude de restaurants et snacks. On décide de manger même s'il n'est pas encore midi. Nathalie prend des lasagnes au riz, et comme elle n'arrive pas à finir sa portion, on garde la barquette dans le sac à dos pour notre 4 heures.

Les pieds commencent à souffrir, alors on repart en faisant des pauses de plus en plus fréquentes. Devant la Public Library, on s'arrête quelques instants sur la magnifique terrasse. C'est un endroit où les gens se donnent rendez-vous, ou prennent le temps de lire assis à des tables. L'ensemble fait penser au Bryant Park voisin.

L'intérieur est vraiment splendide. Les énormes espaces, les escaliers monumentaux, les matériaux, tout est magnifique. Le silence qui y régne fait penser à une église. On se perd un peu au début, jusqu'au moment où un jeune nous interpelle en français et nous demande si on cherche la grande salle de lecture. Il nous indique le chemin, et nous précise que lui aussi s'est perdu la première fois. A NY, même les français sont sympathiques ! :lol: :lol: On entre donc dans la grande salle et on s'assoit tout au fond. La salle est vraiment phénoménale, entre ses dimensions, sa décoration (le plafond !!) et le calme qui y règne. Je fais quelques clichés, un panneau à l'entrée interdisant uniquement la photo au flash.

On visite aussi quelques autres salles, où une exposition montre le chemin parcouru dans le dessin des cartes, mais nos pieds crient grâce, et on sort du bâtiment pour aller nous reposer dans Bryant Park voisin.

Encore une fois, c'est l'oasis de calme dans le vacarme de la ville. Les gens lisent, parlent ou bronzent et généralement profitent d'un moment de tranquillité. On admire au passage le Grace Building, et de l'autre côté l'Empire State visible derrière le American Radiator Building.

Comme le programme ne prévoit rien d'autre, on se dit qu'on pourrait justement aller rendre une visite au Empire State et voir aussi le célèbre Macy's. Pour Macy's, il faut préparer la visite avec autant de soin que la semaine à NYC : c'est tellement grand qu'on se contente de flâner dans les rayons sans aucun but précis. Finalement notre seule dépense sera au Ben&Jerry's, où les glaces sont vraiment bonnes :)

Quant à l'Empire State, on est trop fatigués pour monter. Je l'avais fait la fois dernière, et Nathalie n'est pas plus emballée que ça. Enfin, on est monté sur le Rockefeller la veille, donc on décide de laisser tomber la montée sans regrets. On pars vers le Post Office de la 8th Avenue. Malheureusement, on voit d'assez loin que la façade est en travaux et complètement recouverte de filets de protection opaques. On est découragés, et on décide de prendre le métro pour l'hôtel.

Les pieds en feu, on arrive enfin dans notre chambre, et on espère pouvoir se reposer un peu avant le repas du soir. Mais c'est sans compter sur la barquette plastique contenant les lasagnes, qui avait rendu l'âme sans doute 5 minutes après notre départ de Grand Central Station. On est tellemnt fatigués qu'on choisit d'en rire, et on éponge donc gentiment nos affaires, on enlève les morceaux de pâte, les légumes et le riz du fond du sac... Heureusement, il n'y a pas de dommages irréversibles, mis à part la housse du disque dur portable (qui sert à décharger les photos de l'appareil pendant les excursions) qui a gardé depuis une odeur inimitable de Little Italy...
Modifié en dernier par silviu le 14 juin 2006, 14:03, modifié 3 fois.

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21259
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 04 juin 2006, 14:47

Tiens Silviu c'est intéressant de lire le début de ton récit. (la suite aussi d'ailleurs :wink: :D )
Ta remarque sur votre coup de fatigue est très instructive et peut être utile à plus d'un.

Je me souviens de mon deuxième voyage, (le premier était dans d'autres conditions puisque je restais pour un bon moment)
mais pour le deuxième, le voyage comme touriste j'avais expressément pris l'avion un jeudi, calcultant ainsi de pouvoir faire le circle line le dimanche (à l'époque tout n'était pas aussi ouvert que aujorud'hui) sachant que le 3ème jour après l'arrivée on serait liquidé.
(j'en ai d'ailleurs parlé un jour sur le forum en expliquant l'intéret de prévoir une journée calme la 3ème)
Nous avions fortement apprécié ce tour en bateau, qui nous permettait de voir manhattan assis à ne rien faire.

Et cela rejoint exactement ce que tu dis, 3 jours après l'arrivée en général c'est le coup de pompe, les pieds, le manque de sommeil accumulé, tout nous tombe dessus

Merci pour tes impressions de tes visites, elles sont sympas à lire

Avatar du membre
AzO92
Messages : 77
Enregistré le : 01 sept. 2005, 12:06
Localisation : France Paris

Message par AzO92 » 04 juin 2006, 15:39

Yaaaooouuuuu trop top tes Diaporama j'ai aimé, de même que tes résumés c'est motivant pour aller à NY. Par contre tu es un fana nan? car tu connais tous les buildings les lieux...
En tout cas j'ai hate que tu résume le vol en Hélico car celui-ci m'intéresse surtout de connaitre l'itinéraire et de voir des photos si tu en as fais.

@+ TLM
2Pac 4 Ever & ViVa USA
USA, CanaDa, Jap0n, Thailande, RoMe, Barcelone, Londre! What else?! ^_^)

Tom Sawyer
C'est l'Amérique !
Messages : 3431
Enregistré le : 26 mars 2006, 00:44

Message par Tom Sawyer » 04 juin 2006, 16:44

Toujours aussi bien les photos. Merci Silviu ! :D :P

clapton
Messages : 3015
Enregistré le : 16 sept. 2005, 19:29
Localisation : Ici

Message par clapton » 04 juin 2006, 18:25

C'est bien vrai ça le pic de fatigue du 3eme jour! C'est fatal !!! Pauvre Nathalie et sa cheville, ça me rapelle mes souvenirs new yorkais, déambulant dans les rues malgré mon entorse :lol: :lol: . Le 3eme jour a été le pire aussi pour moi, je me suis couchée le mercredi soir au bord des larmes tellement j'etais épuisée.Je m'aménagerai un break la prochaine fois :wink: Bon, je cours voir tes photos, je suis fan de tes présentations Sylviu !!! :lol:

Avatar du membre
silviu
Mr Enigme 1er trimestre
Messages : 692
Enregistré le : 21 janv. 2005, 09:58
Localisation : Saarbrücken (Allemagne)

Message par silviu » 08 juin 2006, 23:17

Hello

Ceux qui ont eu des problèmes pour avoir les photos du 3e jour, voilà une dernière tentative de résoudre le problème :

- cliquez ici pour récupérer le fichier .zip
- dans la nouvelle page, cliquez sur le bouton Free
- dans la nouvelle page, attendez que le minuteur s'écoule, tapez le code de vérification et téléchargez le fichier
- vous devez obtenir un zip de 23,9 Mo.

Bon courage :)

Silviu

clapton
Messages : 3015
Enregistré le : 16 sept. 2005, 19:29
Localisation : Ici

Message par clapton » 09 juin 2006, 10:17

ça marche!!!!!! Merci beaucoup sylviu j'ai pu patrouiller avec vous !! Encore une belle journée, tes photos sont extras!! J'adooooore Grand Central :P :P

Avatar du membre
silviu
Mr Enigme 1er trimestre
Messages : 692
Enregistré le : 21 janv. 2005, 09:58
Localisation : Saarbrücken (Allemagne)

Message par silviu » 13 juin 2006, 23:02

Mercredi 3 mai

(PHOTOS DE LA JOURNEE)

(Lien secondaire, si le précédent ne marche pas)

Nous commençons la journée en prenant le métro pour aller au Flat Iron building. La photo prévue avec l'horloge tombe à l'eau : les sempiternels échaffaudages new-yorkais (une vraie plaie !) la cachent totalement. On essaie de regarder par curiosité ce qui est visible dans l'angle le plus pointu du bâtiment (la question avait été posée sur le forum...) mais on ne voit pas grand chose, ça a l'air des des bureaux plus étroits tout simplement :)

On se rabat donc sur Madison Square Park, qui outre le Flat Iron est entouré de deux bâtiments relativement peu connus : les Metropolitan Life Insurance et New York Life Insurance buildings. Les deux sont reconnaissables facilement, le premier à la colonnade supportant son sommet et coiffant 4 énormes horloges, et le second à son toit pointu et doré. Ils sont en particulier bien visibles depuis l'Empire State Building. Le parc lui-même respire la tranquilité, avec seulement quelques mamans promenant leurs bébés et/ou leurs animaux de compagnie.

En repartant, sans doute désorienté par la seule avenue de travers du coin (Broadway, naturellement !) je me trompe de sens, et il nous faut 4 ou 5 rues pour m'apercevoir que nous allons vers le nord. On tombe sur une église non prévue au programme : la Marble Collegiate Reformed Church. Sur chacune de ses grilles, des rubans jaunes ou bleus sont suspendus. Chacun porte une étiquette : "Caporal Matthew E. M., 20 ans", "Major William D., 40 ans", "Sergent Martino R. C., 23 ans", ... On a la gorge serrée en contemplant les rubans qui s'étendent sur des dizaines de mètres, sur deux côtés des grillages qui entourent l'église. Il doit y en avoir au moins un millier, peut être deux. Je ne pensais pas trouver une manifestation aussi explicite contre la guerre en Irak aux USA. On s'éloigne de l'église en silence, avec le même sentiment qu'à la sortie de la visite des Nations Unies.

En redescendant, on arrive sur Union Square, qui a la particularité d'être surelevé par rapport au niveau de la rue (pour laisser de la place aux voies ferrées souterraines). C'est jour de marché, et notre guide nous confirme qu'il s'agit principalement de petits agriculteurs de la région environnante qui viennent vendre leurs produits. On trouve aussi pas mal de produits bio. Nathalie en profite pour acheter un cadeau pour une collègue : un assortiment de cookies à la carotte, aux smarties, au beurre de cacahouète... (on l'a su au retour : il semblerait que tous ne se valent pas !).

On continue notre périple, toujours à pied, vers Washington Square Park. Tous les fans de Friends connaissent le coin, il apparait souvent dans les plans de coupe de certains épisodes. L'endroit sert de lieu de repos aux étudiants de l'université voisine, qui y viennent également étudier. Il n'est pas rare de voir des cours qui ont lieu sous un arbre, les étudiants assis en demi cercle autour de leur prof. Il y a pire comme conditions de travail... Nathalie remarque une chose amusante : il y a plusieurs endroits réservés aux commissions des chiens, selon leur taille (la taille des chiens, pas des commissions !). Tout autour du park, on voit les bâtiments de la NYU, université de droit principalement. On continue vers Greenwich Village, et on arrive près de Jefferson Market Courthouse, un bâtiment vraiment biscornu :) Il est évidemment entouré l'échaffaudages, mais il y un effort, puisque ceux-ci sont de la couleur du bâtiment.

Nathalie trouve presque par miracle dans une petite boutique de coiffure un produit pour cheveux qu'on lui avait demandé (et qu'on ne cherchait plus, après de nombreux essais infructueux pendant les trois premiers jours). C'est donc tout guillerets que nous arrivons au carrefour de Grove et Bedford Street, que tous les fans de Friends connaissent également. Nous ne sommes d'ailleurs pas les seuls à prendre en photo le bâtiment somme toute assez banal, plusieurs couples de touristes, guide et appareil photo à la main, traînent dans le coin à la recherche du carrefour.

Un peu plus loin, près de St Luke's Place, je suis en train de prendre en photo Nathalie, quand un homme d'âge moyen habillé en businessman et accompagné de deux collègues (sans doute) nous propose très gentiment de nous prendre en photo tous les deux. On échange quelques mots, et quand il apprend qu'on est Français, il nous dit dans un grand éclat de rire qu'il s'appeller Gaston, et qu'il a des racines cubaines. On se quitte là-dessus, et il sort complètement de ma mémoire. Si je me doutais de ce qui allait suivre...

Mais notre ventre commence à crier famine, et il est temps d'aller dépenser nos bons chez Katz's Delicatessen (merci le Forum NY :)). Un taxi nous y dépose directement. En entrant, on est plongés instantanément dans un brouhaha et une cohue effrénée. On dirait qu'il y a des milliers de gens qui se pressent au comptoir, et que des dizaines de milliers de plus sont attablés. Des centaines de salamis pendent au plafond, et on aperçoit un écriteau indiquant la table ou Harry a rencontré Sally.

On nous fourre d'autorité un ticket dans les mains, et on se retrouve dans la foule sans trop savoir par quel bout commencer. Il nous faut quelques instant pour prendre nos repères, et je me mets à la recherche de Kenny (le chef de cuisine), qui savait qu'on viendrait un jour mais pas la date. Un serveur nous l'indique : le grand avec une chemise saumon. On attend poliment qu'il finisse sa conversation, et je me présente : "Hi, I'm Silviu, I won a voucher at this place...". Avant que j'ai pu finir, Kenny se met à rire, à parler, à nous taper dans le dos... Il ne nous laisse pas en placer une, et nous raconte qu'il a étudié à Metz (comme nous), qu'il avait une girlfriend à Sarreguemines, qu'il a un bon souvenir de cette période... Quand on lui dit qu'on ne connaît pas les spécialités maison, il nous installe à une table et charge William, l'un des serveurs, de s'occuper de nous. William est le pendant de Kenny : un grand Noir costaud, très voluble, qui rigole pour un rien. Lui aussi a beaucoup voyagé en Europe, il a même eu une girlfriend Anglaise, et connaît les portions minables des Européens : il nous conseille de prendre des demi sandwiches, et nous amène d'abord une assiette de dégustation contenant les quatre viandes spécialités de la maison. Nathalie est calée juste avec la dégustation, mais on commande quand même deux demi sandwiches (pastrami pour moi, jambon-fromage pour Nathalie). Les sandwiches sont accompagnés de bière (étant donné la taille du verre, j'ai pensé au début que cétait un vase à fleurs), de egg-cream, et d'eau. En dessert, je me laisse tenter par une part de cheesecake. A côté de nous, un cop vraiment monstrueux s'enfile successivement sandwiches, hot-dogs, frites, cheesecake, le tout arrosé de trois sodas "taille adulte". Impressionnant !

Une fois le repas fini, William insiste pour nous prendre en photo avec Kenny, puis avec le patron lui-même, mais vite parce qu'il n'aime pas ça. Vu les centaines de photos qui ornent les murs (il y est en compagnie de tas et de tas de célébrités), on le comprend. Enfin, nous en prenons une dernière avec William lui-même. Le repas était gratuit pour nous, je laisse donc un pourboire conséquent et nous partons vraiment enchantés par cette rencontre. (A l'occasion, un grand merci !! à Patricia, qui s'est occupée des lots du concours, et qui m'a expédié le bon !).

On ressort bien remplis, et on se dirige vers Little Italy. Malheureusement, et comme on le dit souvent, il ne reste pas forcément grand-chose de l'âge d'or du quartier. Ca ressemble plus à l'attrape-touristes qu'à la Sicile ou à Naples. De plus, Chinatown voisine s'étend rue après rue et phagocyte le quartier tout doucement. Ici, il y a plus d'activité et on sent qu'il reste des îlots d'authenticité, entre les boutiques de coiffure et les restaurants de soupe aux nouilles à prix cassé. Mais les nombreux marchés aux fruits de mer ont une odeur forte, qui, après le repas gargantuesque de chez Katz's, nous fait fuir le plus rapidement possible vers la suite du programme.

C'est comme ça qu'on arrive dans le dernier quartier prévu pour la journée, lower Mahattan. On passe d'abord par Foley Square, où les bancs arrondis s'étendent sur des dizaines de mètres. Juste à côté, plusieurs cours de justice et autres bâtiments municipaux sont bien protégés : des voitures de police et des gardiens tous les quelques pas. Tellement bien protégés qu'un policier m'interpelle et me demande de ranger mon appareil photo :(

Foley Square vu dans Google Earth, avec ses bancs arrondis :
Image

On se rattrape avec le Woolwoth Building, la célèbre cathédrale du commerce. Il est vraiment magnifique, et les photos ne lui rendent pas justice.

Au bas du Woolowrth Building il y un Starbucks. Ca faisait des jours qu'on voulait y aller, mais à chaque fois qu'on tombait sur un, on sortait de table. Là c'est un peu différent, il est autour de 17h, on se dit qu'on peut enfin se faire plaisir. Et nous voilà donc devant deux Caramel macchiato. Je trouve que la crème a un drôle de goût, et on ne les finit pas (et aussi parce qu'ils sont vraiment copieux !). On repart vers le dernier objectif, Ground Zero, et on passe par City Hall Park. Tous les fans de Spin City doivent connaître la mairie et la fontaine qui lui fait face.

En route vers Ground Zero, on sent que nos ventres ont des petits soucis. Petits, mais de plus en plus insistants. On fait donc le tour du site rapidement (il est au programme de vendredi de toute façon), et c'est presque pliés en deux qu'on court vers la station de metro. Nathalie est vraiment malade, je me demande si on devra appeler un médecin. On arrive à l'hôtel trente minutes plus tard, dans un état lamentable, et on arrive juste à se coucher en espérant que nos ventres vont se calmer. Au bout de quelques heures, le pire est passé, il nous reste juste quelques crampes. On s'en rappelera, du Starbucks !
Modifié en dernier par silviu le 14 juin 2006, 14:04, modifié 1 fois.

clapton
Messages : 3015
Enregistré le : 16 sept. 2005, 19:29
Localisation : Ici

Message par clapton » 13 juin 2006, 23:35

Et Gaston, il revient quand dans ton histoire?? :lol: :lol: super pour Katz's ta description me conforte dans l'idée d'y aller devorer un Pastrami sandwish !!! Alors pour le starbuck vous n'avez pas eu de chance mes pauvres, lequel est-ce qu'on y mette jamais les pieds?

Avatar du membre
silviu
Mr Enigme 1er trimestre
Messages : 692
Enregistré le : 21 janv. 2005, 09:58
Localisation : Saarbrücken (Allemagne)

Message par silviu » 14 juin 2006, 09:30

T'inquiète pas, je n'ai pas oublié Gaston :wink: Patience...

Pour Katz's, il faut absolument y aller, comme ils le disent eux-mêmes on n'a pas vu NY tant qu'on n'a pas vu Katz's ! En plus, le pastrami est vraiment bon.

Le Starbucks se trouve juste dans le Woolworth Building, il fait face au City Hall Park. Je ne sais pas si le problème était limité à celui-là, mais ça ne nous as pas donné envie de recommencer !

Silviu

PS. Tu arrives à voir les photos ? Je suis un peu traumatisé maintenant...
Modifié en dernier par silviu le 14 juin 2006, 11:29, modifié 1 fois.

Avatar du membre
guy66
Messages : 650
Enregistré le : 24 janv. 2006, 20:43
Localisation : Perpignan

Message par guy66 » 14 juin 2006, 09:57

clapton a écrit :Et Gaston, il revient quand dans ton histoire?? :lol: :lol:
Clapton, Silviu c'est pas Patricia, il nous balance pas tout en direct, de l'arrière des taxis; il nous peaufine son petit feuilleton et nous le distille par épisodes, en intégrant juste ce qu'il faut de suspense pour qu'on brûle de découvrir la suite au plus vite. C'est pas le même style, mais c'est tout aussi réjouissant, et les photos sont toujours aussi belles, surtout les détails des buildings ou les angles inhabituels. Au fait, s'il vous faut des figurants pour le tournage, je suis disponible :lol: :lol: :lol:!
Chasin' the trane Guy

"Quant à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter, mais y font rien qu'à mugir dans nos campagnes."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités