Mon voyage au coeur de la Big Apple !

Vous revenez de New-York ou vous y êtes allé récemment ? Faites nous partager votre expérience. Racontez-nous tout !!!

Modérateurs : Phanloga, patricia, photos, Didier, photo

Avatar du membre
Noosymer
Messages : 110
Enregistré le : 16 janv. 2005, 00:03
Localisation : Nice

Mon voyage au coeur de la Big Apple !

Message par Noosymer » 02 nov. 2005, 19:45

Salut à tous,

Je suis désolé de ne pas avoir donné de nouvelles depuis mon retour mais je n'arrête pas depuis que je suis rentré.

Voici donc le lien pour les photos : http://perso.numericable.fr/noosymer06

Et le début du récit (je vous posterai un morceau chaque jour) :wink: :

Dimanche 18 :
Il est 18h00 heure locale soit 0h00 heure française, et l’avion se pose enfin sur la piste de l’aéroport JFK après 9 heures de vol. Nous voilà enfin arrivés à NYC. Le voyage s’est plutôt bien passé, et le temps passe assez vite tout compte fait. L’avion s’immobilise, terminus tout le monde descend. Les gens sont plutôt pressés de sortir de l’avion et nous décidons donc d’attendre que ça se calme un peu. Ca y est, on peut enfin sortir, il n’y a quasiment plus personne dans l’avion. On se dirige donc vers la douane pour passer les formalités. Première surprise, comme on est dans les derniers a être sorti de l’avion, il y a déjà une queue monstre et on se retrouve dans les dernier à passer. Nous prenons donc notre mal en patience, de toute manière on n’a pas trop le choix!! La fatigue est là mais l’excitation nous tient éveillé. Cette fois-ci c’est enfin notre tour. Nous nous avançons donc vers le douanier et on sort les passeports. Il commence à nous poser des questions, et au début on comprend tout. Trop facile l’anglais. C’est après que les choses se corsent, il commence à s’enflammer et à parler a toute vitesse. On s’est peut être réjoui un peu trop vite. Comme on ne comprend pas tout, on lui demande de répéter mais ça n’a pas l’air de lui plaire et il commence à s’énerver et à hausser la voix. Finalement, après quelques minutes difficiles avec les douanes, on nous autorise enfin à passer. Le premier contact fut quelque peu difficile mais on était au courant qu’avec les douaniers c’était souvent le cas ! Maintenant direction les tapis roulant pour récupérer nos bagages, et nous voilà dehors. Nous cherchons la navette qui nous emmènera à l’hôtel. Nous avions réservé à l’avance donc, ça ne devrait pas poser trop de problèmes. Juste à côté de la sortie, un type nous demande où on veut aller. On lui explique, et il nous dit qu’il peut nous y emmener. Nous nous dirigeons donc vers l’arrêt de bus et nous attendons qu’il arrive. Là, le type qui vend les billets pour le bus, un black super sympa, nous informe qu’on s’est planté. Il faut retourner dans l’aéroport et téléphoner à la compagnie pour qu’ils nous envoi un chauffeur. On vient donc de se taper 15 min d’attente pour rien, nous sommes ravis. Nous retournons donc à l’intérieur de l’aéroport pour voir avec la compagnie directement. L’hôtesse téléphone et nous dis que le chauffeur arrivera dans environ 1h. C’était bien la peine de réserver ! L’attente est plutôt longue et j’avais les yeux explosés avec la clim de l’avion, c’est un vrai frigo là-dedans. Heureusement pour nous, une autre navette arrive et le chauffeur nous dis qu’il peut nous emmener car il lui reste de la place. Là. Cette fois-ci en route pour Manhattan. Durant le trajet, on fait connaissance avec un californien super sympathique. Tout au long du trajet nous sommes scotché à la fenêtre, nous sommes émerveillés mais, nous ne réalisons pas encore vraiment. Une chose nous choque quelque peu, l’état de la route est pitoyable, on se croirait à Bagdad, mais bon l’essentiel n’est pas là. Au bout d’une heure, nous arrivons sur la 31ème rue mais le chauffeur, qui doit débuter car il se repère grâce à une carte, est allé un peu trop loin. Nous devrons donc faire le reste du chemin à pieds. Finalement nous arrivons à destination, il est 22h00. Les formalités d’accueil sont très vite faite et en plus, pour la 1ère nuit nous aurons le droit à une chambre avec salle de bain privée alors qu’à l’origine, nous avions réservé une salle de bain partagée, c’est le TOP. Nous prenons donc possession de la chambre et là, bonne surprise, c’est impeccable. La déco est un peu kitch, elle doit dater des années 60, mais c’est très propre et l’essentiel est là. La fatigue prenant le dessus, nous n’avons pas le courage de ressortir manger un morceau, on s’en passera pour ce soir. Nous plongeons donc sous nos draps pour une bonne nuit de sommeil car le programme du lendemain est chargé.

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21292
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 02 nov. 2005, 22:12

A voir le nombre de photo je comprend que tu as eu du boulot :wink: :wink:
Vivement la suite de vos aventures :)

Avatar du membre
Noosymer
Messages : 110
Enregistré le : 16 janv. 2005, 00:03
Localisation : Nice

Message par Noosymer » 03 nov. 2005, 19:49

Lundi 19 :
Après une bonne nuit de sommeil, nous sommes debout à 6h45, décalage horaire oblige. Une bonne douche et hop, tout le monde dehors. Nous nous dirigeons directement vers Time Square pour acheter les Metrocard, indispensables pour tout bon touriste qui se respecte. Sur le chemin nous marchons les yeux rivés vers le ciel, on ne sais plus où donner de la tête tellement nous sommes impressionnés par ce que nous voyons. C’est le dépaysement total. A peine sommes nous sortis de l’hôtel que nous sortons déjà les appareils photos. En plus le temps est avec nous, il fait super beau. Mais que demande le peuple. L’arrivée à Time Square est mémorable, on se sent tout petit et surtout très impressionnés par le nombres de panneaux publicitaires présents sur tous les murs.
Image
On en prend plein les mirettes. Il n’y a aucune comparaison possible avec la France. Nous trouvons le bureau de renseignement assez rapidement et nous achetons les fameux sésames. Maintenant, nous sommes parés pour découvrir NYC, il ne reste plus qu’à trouver l’entrée du métro. On s’engouffre donc dans les couloirs du métro à la recherche de la ligne menant à Battery Park pour notre première visite : La statue de la liberté, symbole incontestable de NYC. Là, une chaleur accablante nous saute au visage, il fait au moins 40° C, aucune ventilation. Heureusement les rames, elles, sont climatisées. La différence de température est assez violente. On comprend pourquoi les bouches d’aérations fument en hiver comme en été, il doit y avoir une telle différence de température entre le sous-sol et la surface…Nous descendons donc à Battery Park et prenons la direction de Fort Clinton pour acheter les billets pour le ferry qui nous emmènera à la statue de la liberté et à Ellis Island. Une fois les billets en poche, nous montons à bord du ferry mais les bonnes places sont chères, et comme nous sommes dans les derniers à embarquer, nous devons jouer des coudes pour pouvoir voir quelque chose. A l’approche de la statue de la liberté, tout le monde sort son appareil, et ça mitraille de tous les côtés.
Image
Nous sommes assez surpris de voir que le socle est quasiment aussi grand que la statue elle-même, on s’en rend pas compte sur les photos. Nous descendons et faisons le tour de l’île. Nous prenons bien évidemment quelques photos puis nous remontons à bord du ferry direction Ellis Island pour la visite du musée des immigrés. La visite est intéressante mais se fait assez rapidement. Mais l’île offre également une vue imprenable sur le financial district, c’est vraiment superbe.
Image
De retour à Manhattan, au moment où le bateau est en train d’accoster, un black s’approche et nous dit qu’il va y avoir un show. Et il se met à nous faire une petite démonstration, il se met en équilibre, descend les marches mais surtout les remontent en faisant des pompes…tout simplement impressionnant. Une fois débarqués, les gens affluent autour des show men qui nous offrent un spectacle de pirouettes et de cascades en tous genres. Là on se dit qu’on est bien à New York, y’a qu’ici qu’on peut voir des trucs pareils. Une fois le show terminé, nous remontons dans le financial district jusqu’à Wall Street, terrain de jeux des goldens boys New Yorkais.
Image
Nous nous arrêtons devant le New York Stock Exchange pour prendre quelques photos, of course, puis nous continuons un peu plus loin dans Wall Street. La route est fermée et on ne sait pas trop pourquoi. On va vite s’apercevoir qu’il s’agit du tournage d’un film, on ne comprend pas tout ce qui se dit mais c’est assez sympa à voir. Malheureusement on ne saura pas de quel film il s’agit. Il va bientôt être 14h et le petit déjeuner est loin. Nous prenons donc la direction du Mc Do, (on nous avait dit qu’il fallait aller voir celui-là), qui s’avère être assez sympa. De plus une nana est en train de jouer de piano ce qui ne gâche rien, mais ça surprend un peu. Ce n’est pas l’habitude de la maison. Après la pause ravitaillement, nous continuons vers Ground Zero qui se trouve juste en face.
Image
Instant émotions quand on voit ce trou béant et qu’on pense à toutes ces victimes…Nous restons donc quelques minutes à contempler le site en pleine reconstruction. Aller, ne nous laissons pas aller, prochaine destination le fameux Brooklyn Bridge. D’après le guide du routard il est possible d’emprunter le Brooklyn Bridge à pied. Il est dit qu’il offre en plus une vue magnifique sur la skyline. Nous partons donc en quête du fameux passage mais sans grand succès. On se retrouve finalement au bord de l’East river. Ce n’est pas tout à fait ce qu’on cherchait mais le panorama vaut le coup d’œil et par la même occasion de belles photos.
Image
Nous retournons sur nos pas pour trouver l’entrée piétonne, qu’on trouvera grâce à la gentillesse d’un américain qui, nous voyant chercher sur notre carte s’est spontanément arrêté pour nous renseignés. Décidément ils sont vraiment très serviable ces New Yorkais. Une fois dessus, on profite de la vue, c’est tout simplement beau. Arrivés à peu près au milieu du pont, nous faisons une petite pause pour admirer le superbe panorama.
Image
Je vais pour ouvrir mon sac pour prendre ma bouteille d’eau (mine de rien ça monte !!) et comme j’avais fermé mon sac avec un petit cadenas, je sors les clés de ma poche pour pouvoir l’ouvrir. En déconnant je dis à mon frère « Faudrait pas les laisser tomber… ». Mais on rigolait moins quand les clés sont réellement tombées entres les lattes de bois !! Là on s’est retrouvés un peu con, plus moyen d’ouvrir le sac. On ne peut pas récupérer les clés, il n’y pas de trottoir en dessous…nous voilà bien avec le sac fermé, et comme une andouille j’avais laissé attaché les 2 clés ensemble. En repartant, dégoûté, je regarde le planché et je m’aperçois que les lattes sont soutenues par des poutres. Là, je me dis que peut être elle sont tombées au niveau d’une de ces poutres. Nous faisons donc demi tour, et retournons là où on les avait perdu. Là, le gros coup de chance, elles sont effectivement tombées sur une des poutres. Maintenant il s’agit de pouvoir les rattraper. Par chance, mon frère avait dans une poche de son sac, des crayons de couleurs assez longs pour qu’on puisse les utiliser comme des baguettes chinoises, et les sortir du trou. A côté de nous Mc Gyver c’est un amateur !! En retrouvant les clés, nous sommes vraiment soulagés. Je sépare immédiatement les clés et on se remet en route. Ca ne parait pas mais la traversée du pont est assez longue. Arrivés de l’autre côté du pont, nous descendons dessous, juste à côté du River café. L’endroit offre une superbe vue et bien évidemment on prend des photos du Financial District et des ponts, c’est superbe.
Image
Pour ne rien gâcher au plaisir, le soleil est en train de se coucher. Nous poussons un peu plus loin dans Brooklyn pour avoir des meilleurs angles de vue. La nuit commence à tomber. Il est grand temps de partir. Le problème c’est que nous n’arrivons pas à trouver une bouche de métro pour pouvoir rentrer à l’hôtel. Alors que nous étions en train de chercher sur une carte, une femme s’approche et nous demande ce que nous cherchons. Tant d’amabilité surprend, à Paris ce n’est pas la même chanson !! Grâce à cette dame, nous trouvons enfin une ligne de métro qui nous ramènera à l’hôtel. Sur les quais nous sommes les seuls blancs, mais, à aucun moment nous nous sentons en insécurité. Finalement nous sommes de retour à l’hôtel vers 21h00, les jambes lourdes et les pieds douloureux. On prend une bonne douche et on ressort pour manger un morceau. Cette fois-ci pas question de sauter le repas du soir, les aventures, ça creuse. Pour ce soir, on se contentera d’un resto pas trop loin de l’hôtel pour préserver nos pieds. Notre choix s’arrête sur un resto français (on prend pas trop de risque là) du nom de Méli Mélo, qui avait une bonne critique dans le guide du Petit Futé. Seulement d’après le guide il est préférable de réserver car il y a souvent beaucoup de monde. Il est déjà 10h donc on a plus le temps de réserver, on verra sur place. A notre arrivée, nous sommes assez surpris de voir qu’il n’y a quasiment personne dans le restaurant. La serveuse qui nous accueille est assez souriante, enfin pour l’instant. Nous nous installons et commandons directement les plats chauds et les boissons. Nous sommes fatigués et donc assez pressé d’aller nous coucher. Nous déclinons donc l’apéritif ce qui n’a pas l’air de plaire à la serveuse. Les plats chauds arrivent, très copieux, il n’en faudrait pas plus. Une fois terminé, nous souhaitons partir mais impossible de trouver comment dire une addition, c’est plutôt mal engagé. La serveuse nous débarrasse et nous demande si nous souhaitons un dessert. Nous lui répondons que non, que ce sera tout pour ce soir. Elle reviendra finalement 4 fois pour nous demander si nous ne voulons pas autre chose, ça devient très pénible. Elle se décide donc enfin à nous apporter l’addition que nous réglons tout de suite. Nous laissons bien évidemment le service, mais le minimum syndical, car elle a été désagréable. Elle doit nous rendre la monnaie, mais nous devons attendre 10 bonnes minutes avant qu’elle ne revienne avec la monnaie, elle comptait tout de même pas qu’on la lui offre !! Nous ressortons donc très déçu de ce restaurant qui s’avère être assez chère qui plus est !! Le petit futé, il n’est pas si futé que ça finalement. Enfin, nous rentrons à l’hôtel pour aller nous coucher et oublier cette soirée lamentable. Demain est un autre jour.
Modifié en dernier par Noosymer le 03 nov. 2005, 21:53, modifié 2 fois.

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21292
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 03 nov. 2005, 20:13

Belle journée et l'aventure des clés je vous vois déjà avec vos crayons :lol: :lol: :lol:

Avatar du membre
audrey
Messages : 1995
Enregistré le : 31 déc. 2004, 14:43
Localisation : nice

Message par audrey » 05 nov. 2005, 09:30

Votre histoire de clés m'a fait penser à cette publicité pour une société de téléphonie : le gars rigole en voyant un portable dans 1 bouche d'égout, rigole tellement qu'il en laisse tomber le sien par la même grille.

Félicitations pour tes photos : elles sont superbes, surtout celles prises de Brooklyn.
Et c'est reparti pour un tour !!!!!

Avatar du membre
Noosymer
Messages : 110
Enregistré le : 16 janv. 2005, 00:03
Localisation : Nice

Message par Noosymer » 05 nov. 2005, 13:45

Mardi 20 :
Ce matin, le réveil sonne à 7h et on a du mal à ouvrir les yeux, on aurai pas du se coucher si tard la veille. Aujourd’hui, comme tous les autres jours d’ailleurs, le programme est assez chargé, donc à 8h tout le monde est dehors. Ce matin pas question de partir comme des flèches, nous allons d’abord nous réveiller en douceur avec un bon petit déjeuner. On s’arrête donc prendre notre petit déjeuner dans un Starbucks Coffee, une institution à NYC. Il y en a partout, c’est vraiment de la folie. Premières impressions…l’ambiance est plutôt sympa et leurs cafés sont vraiment bons ainsi que leurs pâtisseries. En plus on a le choix entre je ne sais combien de cafés différents, chauds ou glacés, aromatisés ou non, avec ou sans crème. On ne sait vraiment pas quoi choisir au début. En revanche, pour le jus d’orange ce n’est pas trop ça mais bon, on fera avec. Et puis leur spécialité ce n’est pas les jus de fruit. Aujourd’hui le programme commence par le fameux Greenwich Village. Nous sommes sur la 31th street, nous descendrons donc là bas à pieds. Sur le chemin, nous tombons sur une boutique spécialisé dans le jus de fruit frais et qui s’appele Jamba Juice. Restés un peu sur notre faim avec le jus d’orange de Starbuck coffee, nous décidons de nous rattraper. Nous optons donc pour des cocktails glacés, super bon mais la qualité à un prix, 8$ pour deux cocktails de fruit. Ca fait un peu cher du jus de fruit mais bon, un touriste qui ne se fait pas arnaquer n’est pas vraiment un touriste. La paille à la bouche, on descend sur Washington Square Park pour admirer l’Arc de Triomphe dédié au président Washington.
Image
C’est un peu dommage car ce matin le temps ce n’est pas trop ça, c’est un peu couvert, mais bon, au moins il ne pleut pas. L’avantage c’est qu’il fait beaucoup moins chaud que la veille. Après avoir fait le tour de la place et pris quelques photos, nous décidons d’aller voir le fameux immeuble de la série Friends dont nous sommes fan.
Image
Ca fait bizarre de se retrouver devant cet immeuble qu’on voit souvent dans les épisodes. Une fois sur place, nous sommes assez surpris de l’emplacement de cet immeuble, nous pensions qu’il se situait à l’angle de grandes avenues et en fait pas du tout, Il se trouve dans un coin assez tranquille bordé de petites rues typiques avec pleins d’arbres de chaque côté. Ce quartier est vraiment à part dans NYC, on se croirait plus en Angleterre qu’aux Etats-Unis aux vues des immeubles, mais ce quartier a tout de même à son charme. Ne sachant trop ou aller, nous décidons de traverser le West village jusqu’à l’East Village. Finalement nous nous retrouvons au bord de l’East River. Là, on est peut être allé un peu trop loin, le quartier est beaucoup moins typique, et on a pas trop envie de rester dans les environs. On se croirait plus dans une banlieue qu’à Manhattan. Donc nous remontons en direction de Central Park en longeant les bords de l’East River jusqu’à la 24th. Nous avions décidé d’aller à l’Empire State Building mais vu les conditions météo, il faudra trouver autre chose. On décide donc de remonter sur la 1st Avenue en direction du United Nation Headquarter. Sur le chemin, nous nous rendons vraiment compte que nous sommes à NYC, les avenues sont gigantesques, on en voit pas la fin tellement elles sont longues, les sirènes des ambulances, des pompiers et de la police retentissent dans la ville comme dans les films, c’est vraiment génial.
Image
On en prend plein les yeux et plein les oreilles. En remontant la 1st avenue nous passons même devant un hôpital où on peut voir déambuler dans les rues environnantes les infirmières en blouse verte et même violet qui doivent être en pause. On se croirait vraiment dans la série Urgences. Au bout d’un moment, nous décidons de partir en direction de l’Hudson river et de rejoindre la 5ème avenue où il devrait y avoir un peu plus d’animation. Nous passons donc devant Grand central Station mais nous ne rentrons pas à l’intérieur, ce n’est normalement pas prévu dans le programme d’aujourd’hui. Ceci dit, cela ne nous empêche pas d’admirer, c’est immense et l’architecture est vraiment magnifique. On continue en remontant la 5ème avenue pour arriver à la célèbre Cathédrale St Patrick. C’est vraiment impressionnant de trouver une cathédrale au milieu de tous ces buildings. En plus elle est vraiment magnifique et gigantesque, on a même du mal à la prendre en photos dans son intégralité tellement elle est grande.
Image
Cette petite ballade dans le Midtown n’était pas prévue mais tant pis, nous décidons de pousser jusqu’à Central Park. Sur le chemin nous regardons un peu les vitrines des magasins de matos photos car la carte mémoire de mon appareil est déjà pleine. Avec tout ce qu’il y a voir ce n’est pas très étonnant. Là, un gars vient me voir et me demande ce que je cherche. Je lui réponds donc que je souhaiterai acheter de la Memory Stick. Là, il nous demande de le suivre avec un autre client qui à vraisemblablement l’air de bien le connaître. Sur le chemin, l’autre client nous explique qu’il fait des prix super intéressants pour des lecteurs DVD portables, des appareils photos numérique et encore beaucoup d’autres produits Hi Tech. Là on se dit, ça sent la bonne affaire. Il nous annonce un premier prix faramineux, et on trouve ça plutôt bizarre. En fait il veut nous vendre l’appareil photo numérique avec la Memory Stick. On s’est mal compris je crois. Nous voulons simplement une carte mémoire, l’appareil photo, on l’a déjà. Le prix qu’il nous annonce pour la carte mémoire uniquement est au moins 20$ supérieur à ce qu’on peut trouver en France sur Internet ! Il dit qu’il ne peut pas s’aligner et, finalement, on devra s’équiper ailleurs. C’était trop beau pour être vrai. Enfin, on parle on parle mais le temps passe. Il est 14h et nous n’avons toujours pas mangé, les affaires pourront attendre quelques minutes. Nous décidons d’aller nous restaurer. Grâce au guide du routard, on trouve un déli qui propose un grand choix de salades et de sandwichs, il est marqué qu’il y en a pour tous les goûts. Pour ce midi ça ira très bien, on va pas manger que des hamburger et des frites pendant toute la durée du voyage. Finalement, ce resto, du nom de Mangia, s’avère un peu cher mais les salades et les sandwichs vraiment bons. Pour ne rien gâché au plaisir les serveuses sont très mignonnes…. Une fois dehors, direction la première station de métro pour acheter ma carte mémoire, mais cette fois ci ce sera chez B&H, un magasin de Hi Fi et Hi Tech normalement à prix réduits. Ce magasin est assez particulier car il est tenu à 95% par des juifs qui portent la Kippour et les tresses frisées de chaque coté. Assez surprenant au début. Une fois la carte mémoire en poche, dont le prix est très proche de ceux pratiqués en France, nous sortons du magasin et nous remontons sur Columbus Circle. Une fois sorti du métro on décide de s’arrêter quelques minutes pour se reposer près de la statue à l’entrée de Central Park. On peut apercevoir d’où on est la circulation qui est plutôt dense dans ce quartier. Au milieu de toute cette circulation, des calèches tirées par des chevaux se mêlent à la circulation et entrent dans Central Park, c’est assez sympa. Après quelques minutes nous repartons et on décide d’entrer dans le parc et de se balader un peu. C’est vraiment le dépaysement total, c’est vraiment cool cet espace de verdure en plein centre de Manhattan. Il y a même des gens qui s’entraîne au baseball sur un terrain aménagé exprès. Là on comprend que le sport national n’est sûrement pas le soccer. Nous ne savons pas trop où nous allons et finalement on se retrouve auprès d’un lac où la vue est magnifique. On peut apercevoir le parc avec le lac et en arrière plan les buildings qui nous rappèlent que nous sommes toujours à NYC.
Image
La nuit va bientôt tombé et il n’est pas question de rester dans Central Park, donc nous décidons d’aller faire un tour chez Bloomingdale’s qui est juste à côté. Une fois entré, on est dans un autre monde. Tout est très beau et un peu trop cher pour nous. Le magasin est énorme, il comprend 7 étages avec des surfaces assez grandes. Au détour d’un escalator, nous paraissons sûrement un peu paumés car une employée nous demande ce que l’on cherche. Remarque, peut être que nous faisons un peu tâche dans le décor !! Mais non, elle est censé diriger les gens dans le magasin mais il n’y a pas grand monde. Finalement, elle à plutôt l’air de s ‘ennuyer et on fini par discuter avec elle quelques minutes. On ne comprend pas tout ce qu’elle nous raconte mais elle apprécie les français, de plus, elle loue un de ses appartements à des étudiants français. Et ce n’est pas la première fois que nous sommes bien accueillis lorsqu’on dit que nous sommes français. Bref, une fois avoir fait le tour du magasin nous ressortons, direction l’hôtel. La journée fut assez longue et nous y faisons donc une petite pause histoire de reposer nos pieds douloureux. Ensuite direction Time Square pour manger un petit truc, enfin petit…façon de parler rien n’est petit ici, surtout lorsqu’on parle de manger. On a été impressionné par les quantités servies dans les assiettes. Je ne sais pas comment les américains font pour manger autant ! Ceci dit, nous avons vu très peu de gens obèses, alors avec les quantités qu’ils avalent je ne sais pas comment il font pour garder la ligne. Enfin, le repas terminé, nous flânons un peu dans les rues avant de rentrer à l’hôtel pour aller dormir.

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21292
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 05 nov. 2005, 14:20

Encore une journée de passée. Un plaisir de lire toute cela.

Mais petite reflexion...pourquoi avez vous eu le sentiment de vous faire arnaquer comme des touristes pour un cocktail de fruit frais à 4 dollars?
Je ne pense que ce sont des endroits spécifiquement à touristes Cela fait 3 euro. Si on prend une ville comme Paris pour citer une ville comparable je pense qu'il faudra aussi compter 3 euro pour le cocktail de fruit frais.
Enfin je ne connais pas trop les prix de Paris, mais à Bruxelles j'aimerais en trouver à ce prix là.
Bon c'est vrai 3 euro cela fait 3 euros, c'est des sous, mais ce n'est pas de l'eau et pour des fruits frais je ne trouve pas cela excessif.

Par contre le photographe qui vous a accosté en rue, vous avez bien fait de ne rien lui acheter car cela ce sont de vrais pièges à touristes
:wink: :wink:

vivement la suite ...car quand je vois toutes vos photos je me dis qu'il y a encore beaucoup à écrire :) :)

Avatar du membre
Noosymer
Messages : 110
Enregistré le : 16 janv. 2005, 00:03
Localisation : Nice

Message par Noosymer » 05 nov. 2005, 14:27

Oui je suis d'accord avec toi Patricia, mon frère à écrit ça mais en fin de compte c'est pas si cher, c'est vrai que c'est le même tarif qu'en France.

gwen
Messages : 143
Enregistré le : 23 févr. 2005, 17:01
Localisation : grasse

Message par gwen » 05 nov. 2005, 23:01

excellent j'ai l'impression d'y etre!!!
avec els photos c'ets top (bon photographe :wink: )
j'ai tellemnt hate de visiter réellemnt et d'arpenter toutes ces rues a mon tour (avec clau biensur :wink: )!!!
j'ai hâte de lire la suite!!!
vite vite!!!!!!!!!!
gwen
prochain depart le 06 mai 2011 !!!!

Avatar du membre
Noosymer
Messages : 110
Enregistré le : 16 janv. 2005, 00:03
Localisation : Nice

Message par Noosymer » 10 nov. 2005, 22:53

Mercredi 21 :
Ce matin, le réveil sonne à 7h mais nous ne pouvons pas nous lever, nous sommes trop fatigués, on se laisse une heure de sommeil supplémentaire. Finalement nous ne sommes dehors qu’à 9h30. Pour changer, on va tester le petit déjeuner chez Cosi qui se trouve jusque à côté de l’hôtel. Ca à l’air assez sympa d’extérieur. Nous commandons deux cafés et bien entendu quelques pâtisseries. Mais bon, en fin de compte, ça ne vaut pas un bon Starbuck…Ce matin, direction l’observatoire de l’Empire State Building pour admirer NYC vue du ciel. On a de la chance car aujourd’hui le beau temps est revenu et ils annoncent une visibilité à plus de 25 miles.
Image
L’entrée est assez class, c’est vraiment sympa.
Image
Nous devrions aller assez vite car nous avons réservé les billets sur Internet donc, normalement nous n’avons pas à faire la queue pour acheter les tickets. A l’entrée, le type nous informe que ce ne sont que des réservations et qu’il faut qu’on les échange contre des tickets. C’était bien la peine de réserver à l’avance, on y gagne que dalle en temps. Ceci dit, heureusement, ce matin, quasiment pas de queue à faire, les gens arrivent juste après qu’on soit passés. Il n’aurai pas fallu qu’on arrive plus tard. Au 80ème étage, avant de prendre l’ascenseur suivant pour l’observatoire, passage obligatoire par la séance photo souvenir (vendue quand même 20$ !!!). Une fois en haut, la vue est vraiment superbe.
Image
On sort les appareils et c’est parti, on mitraille de tous les côtés ! La vue de là haut est vraiment incroyable, NYC nous paraît tout petit.
Image
Nous restons là haut un bon moment, le temps de bien profiter de la vue, puis nous repartons, sans oublier de passer par la boutique souvenir, qui est horriblement chère au passage. Mais on n’en attendait pas moins de leur part. Ensuite direction l’Hudson river pour la Circle Line. Pour se rendre sur place avec le métro, c’est un peu la galère car ils ne fonctionnent quasiment que du nord vers le sud et inversement. C’est finalement en lisant le guide du routard qu’on apprend qu’il n’y a pas plus simple que de prendre le bus à NYC. Ils vont toujours tout droit, ils restent sur l’avenue sur laquelle ils sont. C’est malin, on aurai su ça plus tôt on aurai pu profiter de la vue extérieur plutôt que de s‘enfermer dans le métro. Une fois sur place nous allons directement au guichet pour prendre les places. Le prochain départ est prévu pour 14h, et il n’est que 13h15. Il va donc falloir patienter quelques minutes. Eh oui, les bonnes choses se méritent. Enfin, en attendant, nous trouvons un de ces nombreux marchants ambulants qui existent à NYC pour tester les fameux hot-dog. C’est plutôt bon mais pas suffisant pour faire office de déjeuner. On traîne on traîne, mais pendant ce temps l’heure tourne, on aura pas le temps de manger autre chose, le départ est dans 15mn et il faut y être 10mn en avance le temps que tout le monde à bord. 13h50, ça y est les gens commencent à monter, mais on comprend vite pourquoi on doit venir 10mn en avance, il photographient tout le monde devant le bateau. La traditionnelle photo souvenir. C’est peut-être marrant au début mais là ça commence à devenir un peu pénible. Une fois tout le monde à bord, nous quittons le quai et nous partons pour 2 heures de croisière. Au micro, le commandant du navire se présente. Il est assez marrant avec ses cheveux blanc, son costume de capitaine et ses chaussettes blanches montée jusqu’à mi-mollet. Il me rappelle un peu la croisière s’amuse. Bien évidemment la visite se fait en américain, donc nous ne comprenons pas tout ce qu’il dit mais la visite est vraiment super, ça vaut vraiment le coup. Nous descendons donc vers le nord direction la statue de la liberté.
Image
Sur le chemin nous avons le droit à des explications sur les immeubles aux alentours, tant à New York que dans le New Jersey, qui est situé sur l’autre rive. Une fois à la statue de la liberté ; demi tour et direction le Brooklyn bridge, le bateau continu même plus loin. Aujourd’hui le soleil est là et il chauffe sérieux. Heureusement qu’on a pensé aux casquettes, et encore, on a pas pu éviter de se faire allumer dans le cou. Mais bon, on va pas se plaindre du soleil quand même. Une fois arrivé au bout du circuit, retour au point de départ.
Image
Nous mettons donc le pied à terre et nous repartons ravi de petit tour en bateau. Un conseil, évitez la croisière de 3 heures, il paraît qu’elle est un peu longue et qu’il n’y a pas beaucoup plus de choses à voir, et elle est plus cher bien évidemment. Mais sinon pour les amateurs, il existe « The Beat », un hors-bord qui fait le tour de Manhattan en 30mn seulement. Mine de rien il est déjà 16h et nous devons réserver l’hélicoptère ce soir si nous voulons pouvoir voler le lendemain car il faut une réservation au préalable. Et d’après la chaîne météo, demain est le dernier jour de soleil, après c’est la flotte, donc pas question de faire l’hélico sous la pluie ça serai trop dommage. Donc de l’Hudson River, nous partons vers l’Héliport du financial district, soit de l’autre côté de Manhattan. Mais maintenant qu’on sait comment fonctionnent les bus, on va gagner du temps. Plus besoin de se taper toutes les rues non desservies par le métro à pied. Après une bonne demi heure de trajet, nous voilà au cœur du financial district, juste à côté de Wall street.
Image
Nous ferons le reste du trajet à pied. Une fois arrivée, nous essayons de pousser la porte de l’héliport mais un type qui boss là, super sympa qui plus est, nous interpelle et nous demande ce que l’on désire. Nous lui expliquons qu’on veut réserver pour demain 14h. Aucun problème d’après lui. Nous sommes super content car on avait un peu peur de s’y être pris un peu top tard. En même temps il n’y a pas l’air d’avoir grand monde. Aujourd’hui, on avait prévu une journée plutôt tranquille histoire de souffler un peu. On croirait pas comme ça mais le tourisme c’est fatiguant. Trêve de plaisanterie, il ne faut pas trop qu’on traîne si on veut être à l’heure chez Junior’s, il va bientôt être 18h et notre rendez vous est fixé à 19h. On fonce donc à l’hôtel pour se changer histoire de ne pas arriver surplace comme des blaireaux en short et tee-shirt. Pour se rendre au restaurant, qui se trouve dans Brooklyn, on a compté à peu près 35mn de métro. Sur le papier, c’est indiqué que le restaurant se trouve sur Flatbush Avenue, donc, nous descendrons à l’arrêt de métro du même nom. 45mn plus tard on se retrouve enfin arrivé à l’arrêt, on s’est un peu planté dans les changements de métro mais cette fois ça y est nous sommes arrivés. Dans le métro nous étions une fois de plus les seuls blancs et, la quartier dans lequel nous arrivons n’est pas très rassurant surtout que la nuit est tombé depuis un moment déjà. On se demande vraiment où on est tombé, L’endroit fait penser à un coupe gorge. Même si on est censé être en sécurité partout dans New York, la tu fais moins le malin. La rue principale est mal éclairé et le reste du quartier est plongé dans le noir. On se demande vraiment ce qu’un restaurant touristique comme Junior’s peut bien faire ici. Nous demandons donc aux gens, qui soit dit en passant n’ont pas l’air très accueillants, n’ont visiblement pas connaissance d’un tel restaurant dans les environs. Après avoir questionné plusieurs personnes nous donnant toujours la même version, on se dit que c’est sûr, on s’est planté quelque part. Pour notre plus grand bonheur, nous trouvons deux flics en patrouille un peu plus loin et je décide d’aller leur demander des renseignements. Au début, il n’a pas l’air de savoir non plus et puis d’un coup, comme un éclair de génie, il nous dit qu’il sait où c’est. D’après le flic, nous ne sommes pas du tout au bon endroit. Ca on l’avait deviné !! Voyant que nous sommes des touristes il propose de nous accompagner jusqu’à l’arrêt de bus qui nous emmènera à destination. Mais faut voir comment il est fier de porter l’uniforme. En traversant la rue il roule des mécaniques, c’est incroyable comment il se la joue. Mais c’est assez marrant, et puis faut dire qu’on est bien content de le trouver ce flic. En tout cas super sympa le flic, leur réputation les précèdent, rien à voir avec les flics de chez nous. Enfin c’est un autre débat. Lorsque le bus arrive, il explique au chauffeur la situation et lui demande de nous prévenir lorsque ce sera notre arrêt. Finalement, on va bien rouler 35mn en bus avant que le chauffeur nous prévienne que nous pouvons descendre. Ce qu’on ne savait pas c’est que Flatbush Avenue fait plusieurs dizaines de kilomètres. On pouvait toujours chercher de l’autre côté, on ne risquait pas de trouver. Il va bientôt être 22h lorsque nous trouvons enfin le restaurant tant recherché. Nous sommes légèrement en retard et nous espérons qu’une seule chose, c’est qu’il ne soit pas trop tard. Donc nous entrons et nous nous installons. Nous devons demander au staff manager de venir car c’est lui qui est au courant de notre venu et qui doit nous faire la remise de 50$. Il arrive mais, il n’a pas vraiment l’air au courant de la situation. Il nous explique que personne ne l’a prévenu et qu’il ne peut rien faire pour nous, il va falloir que l’on repasse un autre jour. Alors ça c’est le bouquet. On se dépêche pour être à l’heure, on atterris dans un quartier plutôt louche, on traverse Brooklyn en bus, et tout ça pour repasser un autre jour, elle est un peu forte celle là !! Finalement, on rentre comme deux andouilles à l’hôtel sans rien dans le ventre. Le trajet retour dure une bonne demi heure et on commence à s’endormir dans le métro tellement nous sommes crevés. Nous allons directement sur Time Square histoire de trouver quelque chose à manger, au moins là bas, on est sûre que ce ne sera pas fermé.
Image
On trouve finalement un TGI, où nous pouvons enfin manger, parce que le petit hot-dog de ce midi n’était pas très conséquent. Nous rentrons finalement à l’hôtel vers 1h du matin, nous sommes claqués. Nous nous endormons tout de suite comme des masses, pas besoin de berceuse.

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21292
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 10 nov. 2005, 23:26

oh là là quelle aventure le voyage à Brooklyn :roll: :roll: :roll:

:wink:

Avatar du membre
Noosymer
Messages : 110
Enregistré le : 16 janv. 2005, 00:03
Localisation : Nice

Message par Noosymer » 10 nov. 2005, 23:28

Ouais on était vraiment déçu en arrivant chez Junior's, il n'y avait déjà presque plus personne et en plus on se fait rembarrer... :(

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21292
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 10 nov. 2005, 23:33

ben oui je comprends, mais en plus à 22 heures :roll: :roll:
hum hum...
cela fera partie des souvenirs :lol: :lol:
enfin tu nous raconteras la suite :wink: :wink: :wink:

Avatar du membre
Noosymer
Messages : 110
Enregistré le : 16 janv. 2005, 00:03
Localisation : Nice

Message par Noosymer » 10 nov. 2005, 23:36

Remarque c'est un peu de notre faute, on avait même pas pris le n° du resto dans la rue et comme elles sont immense... :D

Mais comme tu dis ça fait un bon souvenir :wink: Sur le coup on ne rigole pas trop mais après si :D :D

Avatar du membre
patricia
Modérateur
Messages : 21292
Enregistré le : 03 oct. 2004, 13:26

Message par patricia » 10 nov. 2005, 23:41

Remarque c'est un peu de notre faute, on avait même pas pris le n° du resto dans la rue et comme elles sont immense... :D
Ben oui un peu quand même :wink:
:wink: Sur le coup on ne rigole pas trop mais après si :D :D
Moi c'est le lendemain de votre aventure que je ne rigolais pas :wink: :wink:

:lol: :lol: :lol:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités