Accro à NYC...

Forum général. Avant de poster ici, vérifiez qu'il n'y a pas un forum plus approprié ci-dessous... (Pour toute questions concernant votre prochain voyage à New York, merci de déposer votre message dans le forum "Question avant de partir" ci-dessous)

Modérateurs : Phanloga, patricia, Kerlitos, photos, Didier

diwan
Messages : 190
Enregistré le : 29 janv. 2008, 16:52
Localisation : Tréveneuc

Accro à NYC...

Message par diwan » 24 nov. 2008, 12:23

Cher tous,

Je sur Diwan, romancier en manque de New York.
Je suis allé à NY durant dix jours en mai 2008. Je crois que je ne m’en suis pas remis.

Ici ce week-end il a neigé… je suis accro. Il faut que je reparte là-bas.
Expliquez-moi, vous qui recevez des milliers de témoignages pourquoi je suis devenu accro de cette ville.

Allez à NY était un rêve, y être allé est devenu une sorte de cauchemar. Non pas que je n’ai pas aimé, bien au contraire. Il faut que j’y retourne.
Je ne me suis jamais shooté à quoi que ce soit, mais là je crois comprendre les camés qui peuvent tuer pour leur dose de mort. Malgré un séjour très bien rempli, NY me manque physiquement, je suis accro, comment est-ce possible ?

Mes bouquins ne me rapportent pas assez, j’ai repris un petit boulot pour avoir assez de fric pour retourner à NY en juin 2009 pour une quinzaine de jours, oh NY attend moi.


Suis-je normale, ou au contraire complètement barré, mais je suis accro. Si je pouvais repartir demain je le ferais. Mais pourquoi ? Peut-être parce que NY m’a vraiment tapé dans l’œil, je ne sais pas. Union square, les annonces dans le métro, miss liberty et central park me manquent tellement. Pourtant je n’ai pas besoin d’eux pour vivre.

Expliquez-moi…

J’ai peut-être besoin d’un psy ! Qu’est ce qui m’arrive ??????????

Diwan.

JoJon
Messages : 2224
Enregistré le : 08 janv. 2008, 11:00
Localisation : Belgique

Message par JoJon » 24 nov. 2008, 13:19

Hahaha :lol:

Welcome on board l'ami ! Tu n'es vraiment pas le seul à être en manque de Big Apple !!! Cette ville est envoutante à souhait et te scotche littéralement...Le seul remède c'est d'y retourner :wink:

Courage et pense à Juin 2009, ça ira ptet un peu mieux.
When you leave New York, you ain't goin' nowhere !
New York 2008 - 2009 - 2012 - 2015 - ?

Avatar du membre
Zephyr
Messages : 699
Enregistré le : 28 janv. 2008, 15:03
Localisation : Val d'oise

Message par Zephyr » 24 nov. 2008, 14:51

C'est vrai que ca touche beaucoup de personnes....comme le dit Jojon, la seule solution est d'y retrouner.....pour moi, c'est été 2009.

Avatar du membre
nolli
Messages : 482
Enregistré le : 15 mars 2007, 01:39
Localisation : Martinique

Message par nolli » 24 nov. 2008, 18:06

JoJon a écrit :Le seul remède c'est d'y retourner :wink:
même pas... j'y suis retournée...
Cette année, j'y ai fait 2 sejours, dont le dernier 2 semaines, et je suis ENCORE en manque.
New york, on l'a dans la peau à jamais...

Pearl44
Messages : 122
Enregistré le : 04 sept. 2008, 21:28
Localisation : NANTES

Message par Pearl44 » 24 nov. 2008, 18:37

C'est une super ville, effectivement.
Maintenant, faut peut être pas exagérer, non plus :D
Le manque, la dépression et surtout comparer son ressentiment à des consommateurs de drogue, c'est vraiment déplacé, je pense :?
Il y a sûrement beaucoup d'autres cités aussi excitantes que NYC, non ?
Un bon psy...

Avatar du membre
nolli
Messages : 482
Enregistré le : 15 mars 2007, 01:39
Localisation : Martinique

Message par nolli » 24 nov. 2008, 19:29

J'ai visité pas mal de ville, sur plusieurs continents, même d'autres villes des Etats-Unis (Miami, Philadelphie, Wahsington, San Juan) mais jamais aucune ville m'a fait l'impression de New-York.
New York est une ville vraiment à part

Pearl44
Messages : 122
Enregistré le : 04 sept. 2008, 21:28
Localisation : NANTES

Message par Pearl44 » 24 nov. 2008, 19:33

C'est archi clair, New york est magique, grandiose et mérité d'être visité plusieurs fois pour l'apprécier comme il se doit. Aucun soucis de ce côté là.

Mais de là à parler de camés, drogue, mort... je trouve cela mal-à-propos... :lol: :lol: Tout simplement !

Bigoudicheye
Messages : 661
Enregistré le : 06 févr. 2008, 21:30

Message par Bigoudicheye » 24 nov. 2008, 20:44

Bienvenue mdrrr. Nous sommes tous plus ou moins dans le même cas. New York c'est une drogue.

Tagera
Messages : 384
Enregistré le : 23 févr. 2008, 14:00
Localisation : Hélécine - Belgique

Message par Tagera » 24 nov. 2008, 23:37

Je pourrais m'ouvrir les veines et me laisser au seuil de la mort pour pouvoir y vivre. NY est toute ma vie et je pourrais tout abandonner pour aller là bas.

Mon petit séjour ne m'a pas suffit et voir qu'il y a pleins de monde qui arrivent à aller y vivre comme ça, avec tant de facilité ça me tue, vraiment, car moi je sais que je n'y arriverais jamais ! Et chaque jour est un supplice rien qu'à penser que ma ville est si loin de moi. Je ne me sens chez moi que là-bas, j'en suis malade, dépressive...

Donc je te comprends à 300 % :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

Avatar du membre
LoveNYC
Messages : 6313
Enregistré le : 05 oct. 2006, 22:30
Localisation : New York

Message par LoveNYC » 24 nov. 2008, 23:46

voir qu'il y a pleins de monde qui arrivent à aller y vivre comme ça, avec tant de facilité ça me tue
detrompe toi c'est rarement facile (il y a toujours des exceptions)! il faut vraiment se bagarrer (longtemps souvent) pour aller vivre aux US, a NYC en particulier! :!: :?

Cee Cee
Messages : 3274
Enregistré le : 21 janv. 2007, 22:40
Localisation : West Harlem

Message par Cee Cee » 25 nov. 2008, 00:28

Je te rejoins là-dessus! :wink:
Je passe de visa en visa pour réussir à rester à NYC, c'est pas tous les jours faciles mais quand on veut on peut voilà.
C'est pas de la chance, c'est de la détermination et un boulot énorme.
NYC elle se mérite, je suis fière de l'avoir :oops: 8)
It's just me, my skates and I

Avatar du membre
ella
Messages : 587
Enregistré le : 05 oct. 2004, 22:03

Message par ella » 25 nov. 2008, 07:26

Bonjour,
c'est bientôt mon 10ème voyage et je suis toujours accro.... Entre ces périodes de plaisir quand je suis à NYC, il y a tous les préparatifs du prochain séjour, on y pense, on économise, on revoit ses photos, on lit les forums, NYC occupe mes pensées.... J'aimerais bien connaître quelqu'un qui n'a pas aimé cette ville !

diwan
Messages : 190
Enregistré le : 29 janv. 2008, 16:52
Localisation : Tréveneuc

J’suis foutu…

Message par diwan » 26 nov. 2008, 12:28

Vous me rassurez, tout en m’inquiétant grandement.

J’suis foutu…

Bon je préfère retourner à NY, plutôt que de me gaver de Prozac. C’est sur, le prix n’est pas le même, le plaisir non plus d’ailleurs.

Comment cette ville peut elle nous fasciner de la sorte ? Je ne sais pas.

Bientôt je publierais sur ce site une de mes nouvelles que NY m’a inspiré, je la termine pour la présenter a un concours, je ne peux donc pas la dévoiler encore, mais je pense qu’elle parlera à beaucoup d’entre vous.

Je ne me suis jamais camé, je ne suis vraiment fan de rien. Mais NY… oui alors là, jamais j’aurais du mettre les pieds la bas.
Le mal est fait… Bon… Le pire c’est que je retrouve le sourire, en regardant la télé, même si c’est débile, rien qu’en entendant une sirène américaine.

J’suis foutu ! Hein…

Allez, un peu de nerf, il suffit de casser ma tirelire, celle que je viens à peine de recoller, ouais, c’est sur, mais c’est pour une bonne cause : NY

Cordialement

Diwan

fannika
Messages : 168
Enregistré le : 24 déc. 2007, 16:50

Message par fannika » 27 nov. 2008, 20:43

J'ai la meme sensation de manque, alors qu'aller à New-York n'était même pas un rêve pour moi!

Yassinecgc94
Messages : 29
Enregistré le : 09 févr. 2008, 20:59

Message par Yassinecgc94 » 30 déc. 2008, 23:43

C'est étrange moi aussi je me sens comme chez moi à New york, tellement que le jour ou j'étais dans le cab en direction de mon hôtel à Manhattan j'ai pleuré de joie et prier Dieu tout puissant pour le remercier de me faire vivre mon rêve, de vivre le plus beau moment de ma vie. Lorsque je marchais dans les rues je me sentait enfin chez moi, heureux. La France ne me manquait pas du tout et le soir je la cauchemarde carrément.
Mais lorsque je suis revenu en France j'étais déboussolé, même si j'étais heureux de revoir mes parents, mes amis, ma famille je me sentais triste, pas chez moi. Quitter l'Amérique fut un déchirement pour moi, l'Amérique me manque et je rêve d'y retourner et d'y vivre un jour inchallah.
Voila c'étais "my two cents".

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités