Obama ou McCain

Pour discuter des sujets hors New York ;-)

Modérateurs : Phanloga, patricia, photos, Didier

Qui sera le 44e président des Etats-Unis ?

Obama
26
79%
McCain
7
21%
 
Nombre total de votes : 33

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 09 oct. 2008, 20:24

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine Barack Obama creuse l'écart sur son rival républicain John McCain.
ont lui accorde 11 points d'avance.


Obama 52% , McCain 41%soit l'avantage le plus large en faveur du sénateur de l'Illinois depuis le début...
reste a voir si c'est vrai
USA
Barack Obama président

Bigoudicheye
Messages : 661
Enregistré le : 06 févr. 2008, 21:30

Message par Bigoudicheye » 09 oct. 2008, 21:23

je me prends à rever qu'il va devenir le nouveau président de la république. Ca serait génial

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 09 oct. 2008, 22:26

d'après plusieur sondages Obama a une avance de 5 aux Nevada!


mais j'en reviens toujours pas de sont avance en virginie je pourrais pas comprendre a l'heure qu'il est qu'avec ses 14 points d'avance que c'est mcCain qui emporte la virginie tout comme l'iowa.


le nevada , le missouri et le colorado la je serais pas étonné si McCain l'emporte.


la virginie qui n'a plus voté un democrate depuis 1968

go
BarackObama
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 10 oct. 2008, 16:44

hé ben

Obama est passé en tête dans la virginie de l'ouest

et s'écroule aux minnesota!


mais avec le problemes de millier d'américains privé de vote!

cela tourne en faveur de McCain

et comme par hasard ses probleme se passe dans des états républicains qui passe aux démocrate dans ses sondages
et bien sur la floride et l'ohio sont dedans

qu'elle honte
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 10 oct. 2008, 23:43

J-25

sondage national du jour OBAMA 49% - McCain 42%


l'état de l'Ohio
_______________


en tête

Image 48% - McCain 45%


gouverneur de l'ohio : Ted Strickland ( democrate )

sénateur de l'ohio

Sherrod Brown ( democrate )

George Voinovich ( républicain )


primaire democrate remporté par :

hillary clinton 53% , Barack Obama 45%

primaire républicain remporté par :

mccain 60% , Huckabee 31% , Paul 5%


l'ohio vote républicain jusque 1972.
en 1976 vote democrate.
revote républicain de 1980 a 1988
en 1992 et 1996 vote democrate
2000 et 2004 vote Bush



l'ohio a 20 grand électeurs a la clé.

l'état est très disputé par les deux candidat McCain y a été longtemps en tête!
mais depuis fin septembre Obama est en tête
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 10 oct. 2008, 23:51

la campagne deviens grave...les républicains joue sur la peur..

Obama plus que jamais protégé ..les hispaniques le laisse tombé






McCain en campagne qui est Obama??

un terroriste, un menteur , un monstre!
McCain rigole.


Palin en campagne en floride..
monsieur Obama... un type crie tuez le.


ou encore Qu'on lui coupe la tête !», s'est écrié un homme au meeting de Bethleem.

La veille, un supporteur de McCain portait un T-Shirt représentant Obama sous le masque de Satan

En Ohio, une pancarte affichait : «Obama = Oussama», en référence à Ben Lade

Dans un documentaire diffusé sur Fox News, un activiste de droite, Andy Martin, décrit le travail d'«organisateur de communauté» effectué par Obama dans sa jeunesse comme «un entraînement extrémiste pour renverser le gouvernement.»


les républicains se déchaine sur Obama
et les hispanique qui étais a 75 % pour Obama.
aurais pris peur et maintenant ils ont 60% a soutenir McCain contre 40% pour Obama


et sa continue on accuse le ticket McCain et Palin a la haine contre Obama

La colère des partisans républicains

Où mènera la diabolisation d’Obama?
ticket McCain-Palin eurent exprimé haut et fort leur colère, voire leur haine, en entendant les candidats républicains formuler leurs attaques contre Barack Obama, qu’ils ont notamment présenté comme l’ami des terroristes. Le Washington Post et le site Politico publient aujourd’hui des articles sur ce phénomène qui en inquiète plusieurs, dont David Gergen, l’ex-conseiller présidentiel qui analyse la campagne présidentielle sur CNN.

Comme on peut le constater dans le clip ci-dessus, Gergen estime qu’il incombe aux candidats républicains de calmer leurs partisans afin que leur colère ne dégénère pas en violence, ce qui n’est pas loin de se produire à son avis.

Lors d’un discours dans l’Ohio ce matin, Barack Obama a lui-même accusé ses adversaires républicains d’attiser la peur et la haine à son sujet lors de leurs rassemblements. Voici un exemple de cette colère :

http://fr.youtube.com/watch?v=bNYCo4wyN ... p=70422689


depuis quelques jours la sécurité d' Obama est encore plus importante.
avec tout ses phrases de McCain et Palin.
on enquête est aussi fait sur les partisans qui ont demander de le tué.
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 10 oct. 2008, 23:57

McCain tente de «doser»
ses critiques contre Obama


ohn McCain (hier, dans le Wisconsin) a déclaré vouloir faire du scrutin présidentiel « un référendum sur la personnalité d'Obama»


En mettant en cause le patriotisme et «l'altérité» du candidat démocrate, le camp républicain redoute d'être accusé de racisme.

ohn McCain se demande jusqu'où aller dans ses attaques personnelles contre Barack Obama. Jeudi, ses conseillers ont soupesé la question lors d'une conférence téléphonique. Certains commencent à s'inquiéter des répercussions de leur assaut contre la personnalité du candidat démocrate.

La stratégie consistant à mettre en cause le patriotisme, les origines et les fréquentations d'Obama avait été décidée vendredi dernier lors d'une réunion de son état-major de campagne à Phoenix (Arizona). Depuis, McCain et ses alliés passent leur temps à distiller la peur sur le sénateur de l'Illinois. «Qui est-il vraiment ?», martèle le sénateur de l'Arizona sur les podiums, pointant du doigt ses relations «avec un vieux terroriste dépassé» du nom de Bill Ayers, ancien activiste violent devenu quasi-notable de Chicago. «Il ne voit pas l'Amérique comme vous et moi», renchérit sa colistière, Sarah Palin. «Imaginez ce que vous ressentirez si vous vous réveillez le 5 novembre avec Barack Hussein Obama comme président élu des États-Unis», a lancé Bill Platt, président local du Parti républicain, mercredi à Bethleem (Pennsylvanie).

Les réactions du public conservateur dépassent les attentes du ticket républicain. «Qu'on lui coupe la tête !», s'est écrié un homme au meeting de Bethleem. La veille, un supporteur de McCain portait un T-Shirt représentant Obama sous le masque de Satan. En Ohio, une pancarte affichait : «Obama = Oussama», en référence à Ben Laden. Dans un documentaire diffusé sur Fox News, un activiste de droite, Andy Martin, décrit le travail d'«organisateur de communauté» effectué par Obama dans sa jeunesse comme «un entraînement extrémiste pour renverser le gouvernement.»


Seule la guerre des cultures peut nous faire gagner

D'après son conseiller Mark Salter, John McCain est «très content» du tour pris par sa campagne. Lundi, il avait déclaré au New York Times vouloir faire du scrutin «un référendum sur la personnalité d'Obama». Dans le Los Angeles Times, Timothy Garton Ash, professeur à Stanford (Californie), analyse ainsi la stratégie républicaine : «Seule la guerre des cultures peut nous faire gagner. Sur l'Irak, on perd. Sur l'économie, on perd. Mais en caricaturant “l'altérité” d'un candidat nommé Barack Obama, on a une chance d'arracher la victoire.» Dans le Washington Post, Dan Balz «décode» le message : «Il y a quelque chose de sinistre à propos d'Obama.» Les démocrates ne se font pas d'illusion sur le sens profond de ces attaques : «Il y a mille raisons de voter pour Obama et une raison de voter contre, la race», estime l'élu de Pennsylvanie Thimothy Letson. Dans les sondages, 83 % des Américains assurent que la couleur de peau ne joue aucun rôle dans leur choix. Mais une étude de l'université de Stanford évalue l'écart potentiel entre les déclarations des sondés et leur vote à 6 % des voix, pratiquement l'avance actuelle d'Obama. C'est «l'effet Bradley», du nom d'un candidat noir au poste de gouverneur de Californie en 1982, qui avait perdu de justesse alors que les sondages le donnaient gagnant. Dans le cas d'Obama, s'y ajoute une complication : 46 % des Américains sont incapables d'identifier sa religion et 13 % pensent qu'il est musulman.

McCain compte sur ces facteurs pour remonter le courant. Mais il prend garde de ne pas trop se découvrir. Jeudi, le candidat républicain a maintenu la «ligne rouge» tracée devant le nom de Jeremiah Wright, l'ancien pasteur d'Obama dont les diatribes «antiaméricaines» avaient fait polémique durant les primaires. Pressé par certains de l'inclure dans ses attaques, comme l'a déjà fait Sarah Palin, il s'y refuse au nom «du respect de la foi ». « Ce n'est pas à cause de la race», assure un de ses conseillers. L'inquiétude commence pourtant à percer sur les limites de sa stratégie : «J'aimerais que John ait un discours positif sur la résolution des problèmes de l'Amérique», dit son ami sénateur Lindsey Graham. D'autant que le matraquage tarde à porter ses fruits : le démocrate reste compétitif dans des États comme la Virginie et la Caroline du Sud, où la ségrégation était encore en vigueur il y a un demi-siècle. Et les attaques personnelles ont déclenché une riposte du même tonneau. En critiquant la réaction «erratique» de John McCain à la crise économique, Barack Obama rappelle implicitement à l'opinion le principal point faible du septuagénaire : son âge.






ps: l’armée, contre Obama

Richard Trumka : Malheureusement, dans l’armée, j’entends souvent des commentaries racistes sur Obama : "il est musulman", "son discours est afro-centré", "tu vas vraiment voter pour un nègre ?"… J’ai même entendu un soldat expliquer qu’il ne voterait pas Obama parce que "trop de nos frères sont morts en combattant des gens avec ce genre de nom." La plupart des Américains ont un penchant raciste. J’aimerais qu’il en soit autrement mais d’expérience, il me semble que les WASP (protestants blancs anglosaxons) ont tendance à ne se sentir à l’aise qu’entre eux. J’espère toutefois que la victoire ou la défaite d’Obama sera fondée sur ses idées et non sur sa couleur de peau.
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 11 oct. 2008, 17:31

J-24

sondage national du jour OBAMA 49% - McCain 41%


l'état du Kentucky
___________________


en tête

Image 53% - Obama 42%

gouverneur du Kentucky : Steve Beshear ( démocrate )

sénateur du Kentucky

Mitch McConnell ( républicain )

Jim Bunning ( républicain )


primaire democrate remporté par :

hillary clinton 65% , Barack Obama 30%

primaire républicain remporté par :

mccain 72% , huckabee 8%, paul 7 %


le kentucky a toujours voté republicain jusque 1972.
en 1976 vote démocrate.
1980 , 1984 , 1988 , vote républicain
1992 et 1996 votez democrate pour le ticket clinton - gore
2000 et 2004 vote bush



le kentucky a 8 grand électeurs a la clé
8 qui est déjà gagner par McCain
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 11 oct. 2008, 18:05

le 5 novembre le monde pourrais tombé de haut quand ils vont entendre qui est le nouveaux président...les américains non..!!!


une fois de plus comme en 2000 et 2004 le reste du monde se seras encore trompé alors qu'ont disais Gore er Kerry président?

c'est possible.

les sondages trompe.

même des democrate qui disent voté Obama mente devant les sondeurs.
car ils osent pas dire que jamais ils vont voté pour Obama.



autres choses.
les débats
si tout les pays du monde disent qu' Obama a remporter les débat!
FAUX
ca serais pas vrai pour les américains!

pour eux c'est matches nul se qui serais pas en faveur d'obama mais le serais pour McCain


pour le débat palin-biden

tout le monde disait Biden a largement remporté le débat
FAUX
pour les américains c'est Palin qui a été la meilleur.



Obama ne peux plus être rattraper en virginie et aux nevada
FAUX

aux nevada 3 américains sur 10 pense qu'obama est arabe donc hors de question de voté pour lui!

2 américains sur 10 savent même pas qui est obama dans le fin fond du nevada

en virgnie plient d'afro américains et de jeune favorable a Obama ont été surpimer de vote sans savoir pourquoi.


McCain a laisser tombé le Michigan car il dit qu'il a perdu
FAUX
oui il laisse tombé mais la aussi plient d'indécis vont vers mccain depuis les accusation de mccain sur Obama
et plient d'américains seront aussi privé de vote.
Palin veux continuer le Michigan


en bref si pour nous Obama seras président a cause de l'économie, la guerre les soins de santé!
et que McCain seras pas prédisent a cause de tout sa.

on aurais tous faux les américains aurais pas le même avis que nous!
car pour eux Obama est un risque qui devrais démolir les valeurs que l'américains tiens.

en bref ont risque encore de se demander quesqui c'est passé aux usa.
mais les américains ont déjà la réponse eux non pas la meêm vison que nous.
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 11 oct. 2008, 18:14

quand...McCain défend Obama et se fait siffler

Qui l'eut cru?? Lors de son dernier meeting de campagne, John McCain s'est vu obligé de prendre la défense de son concurrent démocrate à la Maison Blanche. En effet, depuis maintenant quelques jours, les partisans du clan McCain - Palin (républicains) sont de plus en plus virulents à l'encontre de Barack Obama, qui ne cesse de distancer leur "champion" dans tous les sondages.

Ainsi ce sont des insultes telles que "traître", "terroriste", "menteur", voir même des menaces de mort (en Floride) à l'encontre de Barack Obama qui sont proférés par les partisans de McCain. Cela démontre bien le niveau de la vision de la démocratie qu'a une partie du peuple américain...

Mais suite à ces incidents, John McCain a été prié, notamment par Barack Obama lui même, de mettre un terme à ces bassesses provenant de son camp. Et celui-ci s'est exécuté, déclarant que Barack Obama était:
une personne décente, une personne dont vous ne devez pas avoir peur si elle devient président des Etats-Unis".

Bien sur les partisans républicains n'ont pas du tout accepté ces "louanges", et ont copieusement sifflé leur candidat.

Mais ne se démontant pas, lorsqu'une femme de l'assistance a dit:
J'ai lu des choses sur lui. C'est un Arabe ..(à noter la touche de racisme de cette électrice)

ohn McCain lui a rétorqué:



"Non madame. C'est un père de famille décent, un citoyen avec lequel j'ai des désaccords sur des questions fondamentales".


Ce qui n'a pas manqué d'énerver les électeurs républicains.

Le sénateur de l'Arkansas a également lancé:



"Nous voulons nous battre et je veux me battre, mais nous serons respectueux [...] J'admire le sénateur Obama et ses réalisations"


Il n'en fallait alors pas plus pour qu'il ne se fasse une nouvelle fois conspuer par son auditoire.

Alors, lâché une première fois par les élus de son parti lors du premier vote du congrès au sujet du plan Paulson (sauvetage de la finance), conspué par ses électeurs après avoir été obligé de défendre son plus grand rival, Barack Obama, désavantagé par sa colistière et cherchant à succéder à 8 ans de présidence républicaine désastreuse, McCain est sur la bonne voie pour voir Barack Obama se faire élire dans 3 semaines. Bien sur rien n'est encore fait, mais compte tenu du retard énorme pris par McCain, Obama est pour le moment beaucoup mieux placé que lui pour succéder à Bush.









ce sont pas les américains qui passent leur temps a donner des leçons aux autres pays et a vivre en paix avec tout le monde?
ceux qui insultes Obama sont bien les premiers a soutenir la guerre pour la sois disant paix dans les autres pays....
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 11 oct. 2008, 18:38

la femme de McCain critique Obama..les américains en on marre que la presse critique Palin

Cindy McCain qu'on avait presque oublié est aussi montée au front et a déclaré, déclaré, sans sourciller, que Barack Obama menait la campagne la plus odieuse que les Etats-Unis ait jamais connue.
Cindy McCain était en service recommandé. Michelle Obama lui a pardonné. A Sarah Palin aussi qui, selon Michelle Obama, "represente un exemple de réussite professionnelle et familiale, pour les femmes obligées de jongler entre les obligations familiales et le travail". On se souvient que c'est Barack Obama qui avait interdit à son équipe de campagne de parler de la famille de Sarah Palin en disant que la famille n'était pas un sujet politique. Barack Obama avait même menacé quiconque dans son équipe de campagne qui se ferait l'écho des problèmes familiaux de Mme Palin de licenciement.



les américains trouve que la presse est trop méchante avec Palin et lui laisse pas sa chance!
pour les américains Palin représente la famille parfaite et une femme qui a réussi.

si aux plus McCain critique Obama , Obama lui s'en sort plus fort et a laisse.
ben la aux plus la presse critique Palin aux plus les américains admire palin!
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 11 oct. 2008, 18:44

en floride Biden se fâche sur McCain

Hier et avant-hier,Joseph Biden étais en floride.


A cette occasion, le candidat à la vice-présidence s’est fâché, affirmant que les candidats républicains étaient allés trop loin dans leurs attaques contre Obama. Il répondait ainsi aux accusations de collusion entre Obama et « des terroristes » ainsi qu’aux petites phrases de Cindy McCain.

La Floride détient le record d’investissement de frais de campagne pour les Démocrates. Rien qu’en publicités télévisées, le parti a dépensé 659 000 dollars, entre le 28 septembre et le 4 octobre. Ses dépenses pour la campagne floridienne dépassent celles des Républicains de 2,2 millions de dollars.


joe biden : a été le plus direct en invitant McCain à une explication d'homme à homme. "Que McCain vienne dire ces choses-là à Obama, face-à-face, les yeux dans les yeux". Finalement, c'est quoi le problème a demandé Larry King ? Gagner à tout prix ? Michelle Obama a répondu qu'il ne « s'agissait pas de gagner, mais de changements ». Ce n'est évidemment pas l'avis de McCain, de Cindy et de Sarah Palin. Mais, alors, pas du tout.
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 11 oct. 2008, 21:40

la stratégie de McCain de plus en plus confuse, Obama conforte son avance

La stratégie de campagne du sénateur John McCain apparaissait samedi de plus en plus confuse alors que le candidat républicain a brusquement changé son fusil d'épaule pour revenir à un ton plus civil face à son rival démocrate Barack Obama en tête dans les sondages.

Après une semaine d'attaques sous la ceinture contre M. Obama et des meetings électoraux dans lesquels des supporters en colère hurlaient des insultes et parfois des incitations au meurtre à l'adresse du candidat noir, le sénateur McCain a voulu calmer le jeu, renonçant à une tactique de dénigrement systématique qui ne semble en rien affaiblir son opposant.

"Les meetings républicains faisaient de plus en plus peur et McCain ne veut pas qu'on se souvienne de lui de cette manière, c'est-à-dire négativement", a expliqué à l'AFP Larry Sabato, directeur de l'Institut d'Etudes Politiques de l'Université de Virginie (sud-est).

Après avoir notamment accusé, avec sa colistière Sarah Palin, Barack Obama de copinage avec Bill Ayers, un ex-militant dont le groupe a organisé une campagne d'attentats aux Etats-Unis dans les années 60, John McCain a changé de ton vendredi après-midi.

"J'admire le sénateur Obama, je le respecte et c'est ainsi que doit être la politique", a-t-il dit en campagne à Lakeville (Minnesota, nord). "Je veux dire par là que vous devez être respectueux", a ajouté le sénateur de l'Arizona (sud-ouest). C'est "quelqu'un de bien et quelqu'un dont vous ne devez pas avoir peur s'il est président des Etats-Unis", a-t-il insisté face à une foule furieuse de ce virage à 180 degrés.

"Je ne pense pas que McCain en agissant ainsi ait accepté le fait qu'il va perdre l'élection, bien que presque tout le monde en soit convaincu", a estimé Larry Sabato. L'éclatement de la crise financière la plus grave depuis le krach de 1929 a créé un handicap quasiment insurmontable pour M. McCain que l'opinion publique associe dans ce désastre au très impopulaire George W. Bush.

En recentrant sa campagne, McCain prend le risque, selon le politologue, de s'aliéner "l'électorat républicain de base qui pourrait accuser McCain après l'élection d'avoir perdu pour avoir renoncé à des attaques personnelles contre Obama".

Toutefois, selon M. Sabato, la tactique dure "n'a aucun impact sur le candidat démocrate et aurait probablement fait perdre des votes à McCain" qui manifestement "veut rétablir sa réputation de respectabilité".

L'attitude de M. McCain a été critiquée au sein-même du camp républicain. L'éditorialiste conservateur George Will s'est récemment demandé, dans une colonne publiée dans le Washington Post, "si McCain n'a pas perdu la tête".

Fin septembre, ce même éditorialiste avait jugé le sénateur républicain "non-présidentiel" et "préoccupant" dans sa réaction face à la crise financière.

Harold Ford, président du "Democratic Leadership Council" se demandait samedi dans un éditorial paru dans le Washington Post "si McCain était prêt à tout pour gagner?" en adoptant des tactiques dont il avait été lui-même victime dans les primaires républicaines en 2000 contre M. Bush et qu'il avait dénoncées.

"En adoptant la même approche contre Obama, McCain ternit sa réputation et soulève des questions quant à son attachement à la notion d'équité et de décence" qu'il a défendu avec force durant toute sa carrière et lui ont valu un grand respect, écrit ce responsable démocrate.

Les conclusions d'une enquête d'un conseil législatif d'Alaska rendues vendredi selon lesquelles Sarah Palin, la jeune colistière de M. McCain a abusé de son pouvoir de gouverneur, sont venues éclabousser encore l'image du sénateur.

Le conseil a estimé que Sarah Palin avait abusé de son autorité en oeuvrant avec son époux pour faire licencier, en vain, son ex-beau-frère, un policier.
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 12 oct. 2008, 13:49

Obama creuse l'écart chez les électeurs indépendants.
de 21%. en + que McCain



Obama dispose en outre d'un solide avantage de 12 points auprès des femmes,


les deux candidats se partagent équitablement l'électorat masculin (45%)


. McCain mène en revanche de dix points dans l'électorat blanc


Obama mène chez les noirs de 92%


Parmi les jeunes âgés de 18 à 29 ans, Obama est crédité d'une avance de 20 points
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 12 oct. 2008, 18:19

J-23

sondage national du jour OBAMA 50% - McCain 41%

l'état de la virgnie occidentale
____________________________


en tête

Image 50% - McCain 42%


gouverneur de la virgnie occidentale : Joe Manchin ( democrate )

sénateur de la virgnie occidentale

Robert Byrd ( democrate)

Jay Rockefeller ( democrate )


primaire democrate remporté par :

hillary clinton 67% , barack obama 26%

primaire républicain remporté par :

mccain 70% , Huckabee 10% , paul 5%


la virgnie occidentale voté démocrate en 1968.
1972 vote républicain.
1976 , 1980 vote démocrate
1984 vote republicain
1988 , 1992 et 1996 vote democrate
2000 et 2004 vote Bush



la virgnie occidentale a 5 grand électeurs a la clé.

5 qui aurais du aller a McCain mais depuis jeudi Obama est passé en tête!
un nouveaux état qui seras très disputé a 3 semaines de l'élections
USA
Barack Obama président

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités