Rubrique littéraire n°10 : Le Château de verre

Discutez architecture, peinture, littérature, musique... new-yorkaises. Sans oublier le cinéma et les séries TV !

Modérateurs : Phanloga, patricia, Didier

Répondre
Jean Mi
Messages : 186
Enregistré le : 26 juin 2005, 21:20
Localisation : BORDEAUX

Rubrique littéraire n°10 : Le Château de verre

Message par Jean Mi » 28 mars 2008, 15:04

Image

J’ai longtemps hésité à parler de ce livre. Pas qu’il soit médiocre, sa qualité littéraire étant loin d’être en cause, bien au contraire. Mais tout simplement parce qu’il n’aborde vraiment New York qu’en fin de récit.
Et pourtant cet ouvrage se retrouve dans cette rubrique car la vie de Jeannette Walls est tellement singulière que je voulais absolument vous la faire partager.

Image

Jeannette Walls est une des chroniqueuses mondaines les plus connues de New York. Mais cette femme accomplie, élégante, résidant dans un confortable appartement de Park Avenue, qui côtoie la haute société new yorkaise, a eu enfance peu banale : parents excentriques (et alcoolique de surcroit pour le père), fauchés en permanence, faisant vivre leurs enfants à la limite de la clochardisation, obligeant leur petite famille à changer de domicile, de ville, d’état de très nombreuses fois. Pas facile pour une enfant…
Et pourtant, le ton de ce livre n’est pas pleurnichard. Au contraire, il est très enjoué et on suit avec avidité Jeannette Walls nous narrer son enfance hors norme.

Cet ouvrage est donc une biographie : l’auteur est née dans une famille américaine au demeurant tout à fait normale, abreuvée par les mythes fondateurs de la culture américaine : grands espaces, or, automobile, pionniers. Le père est d’une rare intelligence, mathématicien et inventeur de génie mais…. loufoque ; la mère, artiste peintre déjantée et ses trois frères et sœurs. Et très vite, on comprend que l’instabilité du père va entrainer tout ce petit beau monde dans des aventures peu ordinaires, voire dramatiques.
L’alcool aidant, la famille va sombrer dans la misère la plus profonde. Mais le récit est tellement bien structuré que jamais on ne tombe dans le misérabilisme.

Du rire aux larmes, ce premier livre de Jeannette Walls nous frappe par son authenticité et nous laisse avec une des grandes questions universelles : Peut-on guérir de son enfance ?




LE CHATEAU DE VERRE
de Jeannette Walls
Edition Robert Laffont
20 euros
Modifié en dernier par Jean Mi le 26 mai 2008, 13:18, modifié 1 fois.

Avatar du membre
sacazu
Messages : 2137
Enregistré le : 18 oct. 2007, 16:49
Localisation : belgique: liège

Message par sacazu » 08 avr. 2008, 09:18

il a l'air pas mal,
de plus j'aime les biographies donc il devrait coller avec moi ce livre :wink:

merci pour l'info

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité