Candidats à l'investiture présidentielle américaine

Washington, Boston, Philadelphie... Toutes les villes de la côte Est, hors New York !

Modérateurs : Phanloga, patricia, photos, Didier

si vous étiez américain(e) pour qui voteriez vous

Hillary Clinton (la seul femme de l'investiture)
31
22%
Barack Obama (le candidat de couleur)
92
67%
John McCain (le héro de guerre)
6
4%
Rudolph Giuliani (l'ancien maire de NY)
7
5%
Mike Huckabee (le prêcheur baptiste populiste)
0
Aucun vote
Mitt Romney (l'ancien gouverneur du Massachusetts)
0
Aucun vote
Personne, la politique ne m'intéresse pas
2
1%
 
Nombre total de votes : 138

Avatar du membre
JP.
Messages : 2524
Enregistré le : 03 juin 2007, 23:00
Localisation : Liège

Message par JP. » 23 mai 2008, 22:37

Qu'elle reconnaisse sa défaite, apporte son soutien à Barack et basta. Il est grand temps que leur campagne débute pour de bon...

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 24 mai 2008, 12:55

clinton vient de refuser l'offre de Barack Obama

a savoir

de stopper maintenant la campagne
de devenir sont vice président
et Obama lui avait proposer de lui donner 11 millions de dollars pour effacer la dette de clinton.

clinton a dit non je serais présidente

même bill clinton avait dit de dire oui a Obama
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 24 mai 2008, 12:58

clinton choque


clinton : si je suis pas président alors je prépare déjà pour 2012 .
vu quond devrait réparé les gaffes des 4 années de McCain comme président.


vraiment sympa pour Obama et le partie démocrate

elle préféré que le partie democrate perde si elle n'est pas présidente!
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 24 mai 2008, 13:06

et ca continue

la fille de clinton prépare déjà 2016.

alors qu'elle n'est même pas dans la politique elle prévois de si lancé .


pour faire campagne en pour 2016.

Bill et hillary notre fille pourrais faire une bonne présidente.

ont peux se lancer comme candidat a l'age de 35 ans!
en 2016 elle auras 35 ans!

alors quand les clinton critique l'age de Obama 46 ans
ils vont dire quoi pour leur fille 35 ans!


voici la dynastie Clinton lol
USA
Barack Obama président

mafalda
Messages : 2038
Enregistré le : 16 févr. 2008, 15:31
Localisation : paris

Message par mafalda » 24 mai 2008, 13:08

Ce matin, j'ai entendu un commentaire d'un journaliste politique qui faisait référence à une gaffe qu'aurait faite Hilary Clinton.
"Je me maintiens en tant que candidate au cas où Obama serait assassiné"
Curieux propos :?: :?

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 24 mai 2008, 13:13

Obama furieux sur clinton qui a parlé de la mort d' Obama peut être en juin!

Quand Hillary Clinton évoque l’assassinat de Robert Kennedy

Mon mari n’a pas décroché l’investiture de 1992 avant d’avoir remporté la primaire de la Californie vers la mi-juin, n’est-ce pas? Nous nous souvenons tous que Bobby Kennedy a été assassiné en juin en Californie.

La sénatrice Clinton dit regretter sa déclaration.


c'est juste un petit bout de sont discours
3 gaffes en une semaines après avoir comparé les primaires démocrate avec un pays dictateur contre Obama !!
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 24 mai 2008, 13:17

Pas de retrait d'Hillary Clinton avant l'assassinat de Barack Obama ?



Interrogée par un journal local du Dakota du Sud, Hillary Clinton explique qu'elle ne quittera pas les primaires avant le mois de juin et s'appuye sur les exemples de son propre mari, Bill, investi en juin 1992, et sur Robert Kennedy, tragiquement assassiné le 6 juin 1968. Une dernière comparaison pour le moins malheureuse, alors que des menaces planent sur Barack Obama. La candidate voulait justifier son maintien dans la course démocrate. Elle a déclenché un séisme politico-historique.
L'épicentre du séisme : Sioux Falls dans le Dakota du Sud, où Hillary Clinton était en campagne ce vendredi. La candidate répondait aux questions du Sioux Falls Argus Leader au sujet des rumeurs de ticket qu'elle pourrait former avec Barack Obama et de la fin de ces primaires démocrates. La sénatrice de New York dément formellement les informations de CNN selon lesquelles des tractations seraient en cours pour négocier une sortie de crise avec son concurrent.
Quant à ceux qui réclament son retrait depuis de nombreuses semaines, Hillary Clinton ne les comprend pas. Elle veut rester en course et se justifie ainsi : "Mon mari n'a décroché l'investiture qu'avec sa victoire en Californie, au milieu du mois de juin, n'est-ce pas ? Nous nous souvenons tous que Bobby Kennedy a été assassiné en juin en Californie." L'Amérique se souvient en effet du traumatisme produit par l'assassinat du jeune candidat démocrate, quelques mois après celui de Martin Luther King. Le pays célèbrera sa mémoire le 6 juin prochain, quarante ans jour pour jour après le drame. Problème : Barack Obama est lui-même placé depuis un an sous la protection des services secrets américains, par crainte qu'il ne connaisse le même sort.



Hillary Clinton s'est empressée de s'excuser devant les caméras de télévisions ce matin. Elle exprime ses regrets envers la famille Kennedy : "Je suis désolée si l'évocation de cet épisode traumatisant pour notre pays tout entier et pour la famille Kennedy en particulier a pu blesser. Ce n'était absolument pas mon intention".



Robert Kennedy Junior, fils du sénateur assassiné, est le seul membre de la famille à soutenir Hillary Clinton, alors que son oncle Ted et sa cousine Caroline ont choisi Barack Obama. L'avocat environnementaliste défend sa candidate : "Il est clair vu le contexte qu'Hillary évoquait un épisode politique familier pour légitimer sa décision de rester dans la course jusqu'en juin."
L'équipe Obama, qui dans un premier temps a vivement critiqué le commentaire d'Hillary Clinton, cherche à appaiser les tensions par la voix de David Axelrod. Le stratège de Barack Obama déclare sur NBC: "Je ne pense pas qu'Hillary espère qu'un évènement tragique se produise."
Bien qu'elle ne l'espère pas, Hillary Clinton ravive les rumeurs d'assassinat qui planent sur Barack Obama. L'Amérique célèbre cette année le souvenir de Martin Luther King et Robert Kennedy tués il y a 40 ans. Les parrallèles historiques sont troublants. Hillary Clinton, malgrè elle, réveille le spectre de l'indicible.
USA
Barack Obama président

mafalda
Messages : 2038
Enregistré le : 16 févr. 2008, 15:31
Localisation : paris

Message par mafalda » 24 mai 2008, 13:32

Merci pour ces éclaircissements et précisions.
Elle n'en sort toutefois pas grandie même si elle présente des excuses.

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 24 mai 2008, 15:15

avec ce que Clinton a dit ca devient une catastrophe pour sa campagne!


pour le new york post clinton a mit fin a l'espoir de devenir quand meme vise-présidente


pour certains personnes avec ce que clinton a dit elle a fait en sorte a un appel pour mettre Obama K-O


certains la compare a Micke Huckabee y a une semaines lors d'un discourt dans une salle .
Huckabee parle et d'un coup un panneau est tombé ce qui a fait un grand boum dans la salle!

réponde de Huckabee ... tiens ont vient de tiré sur Obama .....


a la suite de sont discourt 5 nouveaux super-délégués ont dit qu'ils vont soutenir Obama! ....

et un sondage donne plus que 3 points d'avance a clinton sur mccain

clinton 43 % - mccain 40 %

Obama 47 % - mccain 40 %
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 24 mai 2008, 22:33

l'histoire va loin grace a clinton

L'Amérique renforce la sécurité de Obama après les propos scandaleux de Hillary

Dans un entretien accordé à un quotidien suédois, la prix Nobel de littérature avait en effet affirmé que si le Sénateur noir accédait à la présidence des Etats-Unis, « il ne durerait probablement pas longtemps, lui un homme noir occupant le poste de président, ils le tueraient ».


Alors qu’elle expliquait les raisons de son maintien dans la course à l’investiture démocrate, Hillary Clinton a fait référence vendredi à l’assassinat de Robert Kennedy en juin 1968, une façon pour elle de souligner entre les lignes, qu’elle restait dans la course au cas où Obama serait visé par une tentative d’assassinat.

"...Nous nous souvenons tous que Bobby Kennedy a été assassiné en juin en Californie", a-t-elle expliqué devant le comité de rédaction d’un journal du Dakota du Sud, le Sioux Falls Argus Leader.

"C’est quelque chose que je ne comprends pas", a-t-elle ajouté, en faisant référence aux appels au sein de son parti en faveur de son retrait de la course à l’investiture, dont les dernières consultations auront lieu le 3 juin dans le Dakota du Sud et le Montana.

Robert Kennedy, frère du président assassiné John F. Kennedy et du sénateur du Massachusetts Edward Kennedy, a été tué en 1968 alors qu’il était en compétition pour la primaire démocrate.

La sénatrice de New York a par la suite exprimé des regrets devant des journalistes : "Je suis désolée si l’évocation de cet épisode traumatisant pour notre pays tout entier et pour la famille Kennedy en particulier a pu blesser. Ce n’était absolument pas mon intention".


Il ne durerait probablement pas longtemps

Avant ces déclarations de Clinton, c’est l’écrivain britannique Doris Lessing qui a dit tout haut ce que beaucoup d’Américains redoutent tout bas.

Dans un entretien accordé à un quotidien suédois, la prix Nobel de littérature avait en effet affirmé que si le Sénateur noir accédait à la présidence des Etats-Unis, « il ne durerait probablement pas longtemps, lui un homme noir occupant le poste de président, ils le tueraient ».

La femme de lettre progressiste a cependant refusé de préciser qui pourrait tuer Barack Obama.


La sécurité d’Obama renforcée

La sécurité du sénateur noir a été fortement renforcée. Alors que traditionnellement les candidats n’obtiennent la protection officielle des gardes du corps du gouvernement fédérale qu’après avoir reçu l’investiture de leur parti en vue de la présidentielle, décision à été prise par le ministre de la sécurité interieur Michael Chertoff, en consultation avec le congrès, de flanquer Barack Obama de gardes de corps 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Les déclarations d’Hillary viennent en rajouter une couche à un moment ou beaucoup de d’américains redoute que l’histoire des Etats-Unis, riche en épisode de ce type, ne se répète. Le président Abraham Lincoln fut assassiné en 1865 après avoir aboli l’exclavage. Les années 1960 furent, elle, émaillées d’une terrible serie d’assassinats qui frappèrent des hommes engagés dans l’éliminations de la ségrégation raciale : le président John Kennedy, son frère Robert et bien sur Martin Luther King.

Plus récemment, c’est le pasteur noir Jesse Jackson qui reçoit, comme Barack Obama, la protection des services officiels après avoir fait l’objet de menaces de mort durant ses campagnes présidentielles de 1984 et 1988.
USA
Barack Obama président

remi86
Messages : 93
Enregistré le : 25 nov. 2007, 15:17

Message par remi86 » 25 mai 2008, 00:08

Merci Zitka pour toutes ces infos ! J'espere vraiment que Hilary va se retirer... En plus elle commence à gaffer sérieusement la ! :shock:

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 25 mai 2008, 00:29

Obama indulgent avec Clinton après sa remarque sur l'assassinat de Kennedy

BAYAMON, Porto Rico — Barack Obama, qui fait la course en tête pour décrocher l'investiture démocrate, s'est montré indulgent samedi avec sa rivale Hillary Clinton, qui a gaffé la veille en invoquant l'assassinat de Robert F. Kennedy pour justifier son maintien.

En déplacement à Porto Rico, le sénateur de l'Illinois a semblé disposé à excuser Mme Clinton pour sa bourde qu'il a mise sur le compte d'une longue campagne

Je sais que, quand on fait campagne depuis autant de mois que la sénatrice Clinton et moi, on se montre parfois inattentif dans ses déclarations, et je pense que c'est ce qui s'est passé dans le cas présent. La sénatrice Clinton dit qu'elle n'avait pas l'intention d'être offensante et je la crois sur parole pour cela", a déclaré M. Obama à la radio portoricaine "Radio Isla Puerto Rico".
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 25 mai 2008, 00:33

Les deux rivaux démocrates en campagne à Porto Rico

Les deux rivaux dans la course à l'investiture démocrate, Barack Obama et Hillary Clinton, ont effectué l'un et l'autre, samedi, un déplacement de campagne à Porto Rico.

Au cours de sa visite de 24 heures, Obama, sénateur de l'Illinois, qui a un avantage décisif en termes de délégués sur sa rivale, a parcouru à pied les rues de la capitale de cet Etat hispanophone, San Juan.

Clinton devait quant à elle tenir un rassemblement politique samedi à Porto Rico et y poursuivre sa visite dimanche.

Etat libre associé aux Etats-Unis, Porto Rico élira le 1er juin 55 délégués qui siègeront à la convention de Denver, fin août, pour désigner le candidat du Parti démocrate à la Maison blanche.


Les habitants de ce territoire (3,9 millions) ne peuvent cependant pas voter à la présidentielle du 4 novembre prochain.

Le processus de sélection des délégués prendra fin le 3 juin avec les consultations du Dakota du Sud (15 délégués) et du Montana (16).


Clinton est largement favorite a porto rico.

Obama est favori dans le montana

obama est favori dans le dakota du nord ( ou des caucus ont déjà commencer depuis 2 semaines ou il est en tête)
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 25 mai 2008, 13:16

le 31 mai une date qui va encore faire mal aux parti democrate


le 31 mai ont va enfin savoir si la floride et le michigan vont être tenu en compte.

souvenir de l'histoire l'état de la floride et l'état du Michigan.
ont avancer les dates des primaires.
ce qui est interdit.


les chefs du partit democrate ont sanctionner ses deux états.
en disant que les résultas seront pas tenu en compte.


Clinton , Obama , edwards en bref les canditats democrate ont tous signer en disant qu'ils étaient d'accord de pas tenir compte des voix!.


mais voila en floride ils ont mit leur noms .

Clinton remporte haut la main la flordie.

dans le michigan. seul Clinton et Denis Kucinich ont mit leur nom sur la liste!
Obama , edwards gravel l'ont pas mit!
bien sur c'est clinton qui remporte!


mais voila vu que Clinton n'a plus de chance d'être élu!

elle pleure et veux faire maintenant tenir en compte les voix!


maintenant 3 solutions pour le 31 mai!.


1. on est d'accord avec Clinton et ont tiens en compte les résultats ( ce qui va rendre furax le camp Obama et ses partisans qui n'ont pas pu voté)

2. ont re vote. ( ce qui va couté très cher aux deux états les gouverneur sont pas d'accord )


3. ont tiens pas en comptes les résultats comme prévu!



ont comprend Clinton si ont valide elle passe devant Obama.
elle a même comparer ses deux primaire pas tenu en compte d'élection présidentielle du Zimbabwe?

mais bon si ont tiens en compte ont va encore se posé des question sur l'honnêter de clinton elle qui avait crier haut et fort que c'était scandaleux d'avoir avancer les date... et qui disait ont va pas tenir en compte.....
USA
Barack Obama président

Avatar du membre
D.Zitka
Messages : 2059
Enregistré le : 02 oct. 2004, 19:16
Localisation : Braine l'alleud ( belgique )

Message par D.Zitka » 25 mai 2008, 13:18

Obama reproche à Clinton d'attiser la controverse sur la Floride

Barack Obama, qui brigue l'investiture démocrate, a accusé sa rivale Hillary Clinton d'attiser la controverse sur la primaire de Floride, y voyant, a-t-il dit, son ultime chance d'être désignée candidate à l'élection présidentielle de novembre.

Les démocrates de Floride ont participé le 29 janvier dernier à une primaire dont les résultats avaient été invalidés à l'avance par les instances nationales du parti, au motif que l'Etat avait enfreint les règles en avançant la date de cette consultation.

Seule Hillary Clinton y était en lice, de même que dans le Michigan, au centre d'un litige similaire.

Victorieuse de ces deux primaires "invalidées", la sénatrice de New York milite de longue date pour la réintégration des délégués élus dans ces deux Etats et a de nouveau soulevé la question lors d'un déplacement en Floride cette semaine.

"L'équipe de campagne de Clinton attise cette histoire pour des raisons passablement transparentes", a déclaré Obama aux journalistes l'accompagnant dans l'avion qui le ramenait de Porto Rico.

"Ne prétendons pas que nous ignorons ce qui se passe. Je veux dire que c'est, dans leur perspective, leur dernier et mince espoir d'expliquer comment ils peuvent gagner, et je comprends cela", a-t-il ajouté.

Une commission du Parti démocrate doit se réunir samedi prochain pour tenter de trouver une issue à cet imbroglio.
USA
Barack Obama président

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités