Fil rouge : Le roman ForumNY

Pour discuter des sujets hors New York ;-)

Modérateurs : Phanloga, patricia, photos, Didier

alex
Messages : 3350
Enregistré le : 11 sept. 2005, 18:53
Localisation : .¤*Sud*¤.

Message par alex » 05 avr. 2006, 13:46

L’homme à l’aéroport lui avait fait comprendre qu’il cherchait à entrer en relation avec son mari.

-« Deedee ? Mais enfin pourquoi ? Et puis vous êtes mal renseigné, finalement : je n’ai pas vu mon mari depuis presque un an. Qui vous dit que je sais où il est ? »

Erika, très vive d’esprit, avait vite compris que cet homme, non seulement était louche, mais pouvait aussi en vouloir à leur fils. Et ça, elle ne le supportait pas.
Aussi, elle s’était approché discrètement des vigiles en faction dans le hall, afin d’éloigner son perturbateur.
Sonnée, sans plus savoir vers où se diriger, elle avait convenu avec Deedee d’un rendez-vous.
En souvenir du bon vieux temps, elle n’avait eu à lui dire que quelques mots, comme un code:
-« Rendez vous chez Patricia ».

Patricia était d’origine espagnole, et tenait un Deli très cosy où ils avaient l’habitude d’aller il y a encore un an à peine.

Mais hélas, Erika était dans sa chambre d’hôtel, tremblante, fatiguée et inquiète. Pourquoi Deedee n’était pas venu au rendez-vous ?
Cependant, elle n’était plus en colère : elle avait peur. Cette absence n’était pas du à un oubli. Il était arrivé quelque chose à Deedee.
Et clapton ?

Tom Sawyer
C'est l'Amérique !
Messages : 3431
Enregistré le : 26 mars 2006, 00:44

Message par Tom Sawyer » 05 avr. 2006, 14:41

Soudain, on frappa à la chambre d’Erika.
- Qui est-ce ? demanda-t-elle.
Aucune réponse. La porte n’avait pas de judas et la chaînette était cassée. En raison des derniers évènements, elle ne savait pas si elle devait ouvrir. Elle hésita quelques secondes et on frappa de nouveau à la porte. Prenant une grande respiration, elle se lança en direction de la porte et sans trembler, elle l’ouvrit avec force.
- Deedee ! s’écria-t-elle.
A ce moment là, Deedee s’effondra sur le sol, au pied d’Erika. Celle-ci traîna son mari à l’intérieur de la chambre et referma aussitôt la porte en prenant garde que personne ne surveillait sa chambre.
Erika allongea son mari sur le lit, il s’était endormi à cause de sa fatigue.
Quelques heures passèrent et Deedee commença à ouvrir les yeux. Erika était là, au chevet de Deedee. Elle lui apporta un verre d’eau et lui fît boire lentement afin qu’il se réhydrate.
La conversation débuta :
- Deedee, pourquoi est-tu là ? Que s’est-il passé ? demanda Erika. Elle ne voluait pas parler de Clapton pour ne pas effrayer son mari.
- Lorsque nous nous sommes séparés, tu m’avais donné l’adresse de l’hôtel auquel tu descendrais. Je ne savais pas si tu y étais encore après autant de mois.
- Dis-moi, pourquoi est-tu là ?
- Il s’est passé quelque chose de grave, quelque chose de terrible. Je ne peux pas vraiment t’en parler pour le moment, mais je suis inculpé dans une affaire de meurtre.
Erika fût surprise et lucide en même temps :
- Il faut que je te dise quelque chose aussi… Clapton…
- Qu’est-ce qu’il y a avec Clapton ?
- Je ne sais pas, dit-elle d’un air effrayé. J’ai appelé la nourrice, mais ce n’est elle qui a répondu. Il m’a dit de bien écouter le type de l’aéroport sinon, il allait tuer Clapton.
- Quel type de l’aéroport ?
- C’est un homme qu’on avait rencontré lors d’un concert il y a quatre ans. Celui d’Eric Clapton.
- Tu parles de Joe Neidni ?

clapton
Messages : 3015
Enregistré le : 16 sept. 2005, 19:29
Localisation : Ici

Message par clapton » 05 avr. 2006, 16:02

Oui enfin, plutôt son collègue Muddy Waters, tu sais bien, le professeur de guitare de Clapton.
- Mais qu'est-ce qu'il vient faire là?
- écoutes, un homme m'a appelé tout à l'heure et il avait l'air de connaitre les habitudes de notre fils, j'ai cru reconnaitre la voix de Muddy.
Reprennant ses esprits difficilement, Deedee, s'appuya sur la femme pour se relever. Il alla devant le miroir de la salle de bains pour regarder l'etendue de ses contusions. Il prit le fond d'une fiole de vodka entamée par Erika et se desinfecta les poignets couverts d'égratignures dues aux menottes arrachées.
il s'approcha ensuite d'Erika et la serra contre lui. Elle n'opposa aucune résistance. Il fallait maintenant qu'ils oublient leurs différents afin de se sortir de ce guèpier!
Prenant sa veste sur le lit, il dit :
-" il ne faut pas rester ici, allons chez la nourrice voir de quoi il retourne"
Elle attrapa son sac à la volée et ils sortirent de la chambre.
Ils sautèrent dans un taxi.
-"244 E 51th" annonça Deedee au chauffeur pakistanais.
Modifié en dernier par clapton le 05 avr. 2006, 16:35, modifié 1 fois.

Gisèle
Messages : 6472
Enregistré le : 30 déc. 2004, 14:41
Localisation : *SuD EsT EsT*

Message par Gisèle » 05 avr. 2006, 17:31

La voiture s'éloigna en direction de l'adresse donnée par Deedee alors que le jour doucement se levait.
Après avoir roulé une bonne quinzaine de minutes, le coeur d'Erika et de Deedee se serra. Devant l'immeuble se trouvaient 2 voitures de police et 1 ambulance. Erika et Deedee sortirent en trombe du taxi sûrs et certains que quelque chose était arrivé à la nourrice et à Clapton. Et l'incessant va et vient de policiers et de pompiers les confortaient dans leur idée. Pris de panique et bien qu'ayant été freiné par les policiers en faction devant la porte d'entrée de l'immeuble, ils se précipitèrent dans les escaliers. Ils se mirent à monter les marches 2 à 2 malgré l'angoisse qui les tenaillait.
Arrivés devant la porte, le coeur haletant, un policie les arrêta :
- Excusez-moi, où allez vous comme ça ?
- C'est là qu'habite la nourrice de notre fils déclara affolée Erika et il est sensé être avec elle !! S'il vous plaît laissez nous passer !
- Très bien vous pouvez y aller.
Une fois à l'intérieur, quel ne fut pas le soulagement des 2 parents lorsqu'ils aperçurent Clapton dans les bras de Fran mais un corps gisait au sol..........

(to be continued)
¤Dégoutée d'être rentré de NYC¤ !!! :(

Tom Sawyer
C'est l'Amérique !
Messages : 3431
Enregistré le : 26 mars 2006, 00:44

Message par Tom Sawyer » 07 avr. 2006, 15:59

Clapton, en voyant ses parents se mit à courir vers eux et sauta dans les bras de sa mère en criant :
- Maman, Fran a tué le vilain monsieur. Elle a sorti un pistolet et bang ! Il est tombé par terre.
- Que s’est-il passé ? Demanda Deedee à Fran.
Fran lui répondit qu’un voleur avait pénétré chez elle et qu’il avait enfermé Fran et Clapton dans le placard de la chambre de la nourrice. Heureusement pour elle, elle cachait tout le temps son pistolet dans un boîte à chaussures, dans le fond du placard. Elle continua :
- A un moment, je l’ai entendu parler à quelqu’un, il devait être au téléphone. J’ai profité de cet instant pour forcer la serrure et ouvrir la porte. Soudain, il s’est retourné et j’ai pris peur, alors, j’ai tiré et il s’est effondré là.
Pendant ce temps là, les policiers retournèrent le corps allongé sur le ventre. Deedee fut stupéfait lorsqu’il vit le visage du cadavre. En effet, il s’agissait bien de Muddy Waters.
Deedee poursuivit :
- Muddy était seul ? Personne n’était avec lui ?
- Non, personne.
- Et, combien de temps est-il resté ?
- Je ne sais plus 3 ou 4 heures.
Deedee n’était pas convaincu par les propos de Fran. En regardant un carnet sur un buffet, Deedee vit le nom de Joe Neidni inscrit sur un bloc. Quelque chose mêlait Fran à toute cette histoire.
Soudain, un carreau d’une fenêtre se brisa et un objet roula sur le sol. Ce dernier ressemblait à une grenade. Un policier s’écria :
- Une bombe ! Tout le monde par terre !
Tout à coup, un grand flash eu lieu suivit d’une déflagration eurent lieu et un gaz emplit l’appartement. C’était un flash-ball avec une bombe lacrymogène ressemblant en tout point à l’explosion de la nuit dernière.

alex
Messages : 3350
Enregistré le : 11 sept. 2005, 18:53
Localisation : .¤*Sud*¤.

Message par alex » 07 avr. 2006, 18:11

S’en suivit une déflagration éprouvante mais de faible puissance cependant.
Se jeter au sol et se cacher derrière le sofa leur avait été suffisant pour s’épargner trop
de bruit…
Ce qui n’empêcha pas Erika d’hurler très fort et de serrer de même son fils.
C’en était trop. Deedee était à bout de forces. En quelques heures, sa vie était devenu un cauchemar inextricable, et il ne savait ni pourquoi, ni comment, ni comment cela s’arrêterait-il. (Comme nous :mrgreen: ).
A bout de forces, certes, mais avec des questions plein la tête.
Pourquoi lui en voulait-on ? Clapton était-il en sécurité chez Fran ?
Voilà l’ouragan de question sans réponses qui tracassait Deedee.
Une voix le fit soudainement sortir de ses sombres pensées…

-« Tout le monde va bien ? Dit un des policiers déjà là avant.
-Ouais, ça va.Lâcha Erika. Ecoutez, cela ne peut plus durer. Qu’avons-nous fait ?
Que se passe-t-il ?
C’est incroyable. Je veux une protection. Vous menez une enquête ? Parce que là, c’est nous, mon mari mon fils et moi qui étions visés. »
Erika était en train de craquer. Elle perdait ses nerfs, mais elle n’énonçait que des vérités.

Quelques heures plus tard, Deedee se réveilla d’un sommeil agité, plus fatiguant que réparateur, mais absolument nécessaire.
Il s’assura que tout le monde allait bien.
Oui, sa femme et son fils dormaient tranquillement.
La police les avait logé dans un hôtel, avec une protection rapprochée.

L’inspecteur leur avait expliqué que, effectivement, ce flash-ball dans l’appartement de Fran était bien de même facture que les restes de celui trouvé dans la rue de Sam. Selon eux, Sam n’en était donc plus la victime…mais peut être bien l’instigateur…

scott
Messages : 2806
Enregistré le : 04 oct. 2004, 22:10
Localisation : Saint-louis

Message par scott » 06 mai 2006, 17:19

Chapitre 3


"..... Et coupez !!! C'est dans la boite" Cria Anthony....

Anthony Lebec etais realisateur, se film qu'il etait entrain de tourner à New York n'etais pas le sien, et sa l'ennuyais. Il en avais marre de tourner des films d'action, lui, ce qu'il voulait, c'etait tourner son histoire, la sienne, du jour ou il est né à Perpignan, à aujourdhui. Lui, Anthony, cinéaste à New-York et marié a la star New-Yorkaise, Kelly White. C'est vrai quoi, sa vie ne fut pas banal jusqu'a aujourdhui, mais toute cette histoire qu'il raconte dans son scripte, aucun studio ne la voulais. C'est normal pensait-il, il y as deja assez d'histoire d'amour se passant à New-York, donc le genre se meurt... .
Mais lui, il en avais de tourner des navets, "Solitude de la montagne", "L'enfant du ciel", "Massacre dans le Kansas", ... fini tous sa !!! Pour une fois, Anthony voulais faire ce qu'il veut !!
Et aujourdhui, il decida de faire son film....
Le lieu etais trouvé, New-York
Les acteurs aussi, puisque sa femme a accepter de jouer dans son film, ainsi que dautre figurants du film qu'il etais entrain de tourner jusqu'as present.... .

A Suivre....
New York : 2001, 2002, 2006, 2008, 2010, 2011, 2012(x2)
C'est pour quand le prochain ? ...

alex
Messages : 3350
Enregistré le : 11 sept. 2005, 18:53
Localisation : .¤*Sud*¤.

Message par alex » 10 mai 2006, 12:46

Aujourd’hui, c’est dur.
Les films qui tiennent à cœur ne sont plus rentables…Si il n’y a pas
Paris Hilton ou Tom Cruise à l’affiche, ça ne marche plus aussi bien qu’avant….
et puis, il faut que le film soit politiquement correct…sinon, il y a la censure qui règne…
Ce n’est pas à Humphrey Bogart qu’on aurait demandé d’éteindre sa clope…
C’est pour cela que Anthony a mis tant de temps à reunir les producteurs, et la promo qui suit.
Mais le projet à l’air solide, ce sera un film familial. Authentique…
Justement, il a réussi pour jouer son rôle à obtenir ROBERT REDFORD ! ( :D :D euh..hum :oops: )
Bon, c’est vrai que c’est vieil ami…mais si ça ne suffit pas à faire des entrées, alors où va-t-on ?
Il a donc rendez vous sur le lieu de
tournage de sa rencontre avec Kelly.
C’était avec émotion qu’il se la remémorait…
C’était à New York, exactement au croisement de la 165 West et de la 46th Street, après un cours
à l’Actor’s Studio…
Ils étaient tous les deux en même année, Antho à la réalisation, Kelly en interprétation….
Il avait 22 ans et avait obtenu une bourse
pour étudier à New York lors d’un festival
de court-métrage à Perpignan. Et cela avait été le début de son rêve américain…
Modifié en dernier par alex le 10 mai 2006, 13:37, modifié 2 fois.

scott
Messages : 2806
Enregistré le : 04 oct. 2004, 22:10
Localisation : Saint-louis

Message par scott » 10 mai 2006, 12:51

alex a écrit :je vais essayer de continuer sur la lancée de SuperScott..
Ah ouf, car j allai le faire mdr !!!
New York : 2001, 2002, 2006, 2008, 2010, 2011, 2012(x2)
C'est pour quand le prochain ? ...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités